LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Vincent Lacoste dans le film "Première année" de Thomas Lilti

Vincent Lacoste: "Pleurer c'est un travail un peu bizarre mais ça s'apprend."

59 min
À retrouver dans l'émission

Nous recevons le comédien à l’occasion de la sortie du film "Première année" de Thomas Lilti, en salles le 12 septembre. Il joue l’un des deux étudiants préparant le concours de première année de médecine.

Vincent Lacoste dans le film "Première année" de Thomas Lilti
Vincent Lacoste dans le film "Première année" de Thomas Lilti Crédits : @Denis Manin

Ce n'est pas toujours simple de faire la lumière sur ses désirs. Par exemple, dans le dernier film de Thomas Lilti, Benjamin embrasse-t-il des études de médecine par vocation ou pour satisfaire et reproduire les ambitions paternelles ? A ses yeux, est-il plus important de recevoir un coup de fil de son père qui lui assurerait de sa fierté, obtenir sa première année, se lier avec sa discrète voisine de palier ou honorer l'amitié qu'il a tissée à coup d'heures de révisions avec Antoine ? Ce sont les questions que mettent en scène le scénario de Première Année. Dans ce film, Vincent Lacoste interprète Antoine, à qui se posent d'autres questions, la maîtrise des codes sociaux qui ne sont pas les siens. Triplant sa première année de médecine, la charge de travail, son manque de sens, les trajets trop longs, les livres trop chers, lui font plier sous la pression, mais réaffirmer la profondeur de sa motivation pour être médecin.

Pendant une prise, globalement on ne pense à rien, c’est le moment où on est censé lâcher prise.

Sans le casting des Beaux Gosses, jamais je n’aurais eu l’idée d’être acteur. Moi, j’étais fan de cinéma mais je ne m’intéressais pas spécialement aux acteurs.

Tout le monde n’a pas la chance de tester un métier avant de pouvoir le faire.

Je suis stressé, angoissé par plein de choses, mais parallèlement, les moments où je suis le plus heureux c’est quand je joue dans un film.

Extraits

Première année de Thomas Lilti

Archives

Alain Delon dans "Les étoiles du cinéma" d'André Asséo (France Inter, 1995)
Jeanne Moreau dans "Radioscopie" de Jacques Chancel (France Inter, 1976)
Philippe Noiret dans "Projection Privée" de Michel Ciment (France Culture, 1996)

Références musicales

Anne Sylvestre, Les gens qui doutent
Juniore, Mon autre
Donna Hightower, This world today is a mess
 

Programme du Forum des images, 30 ans sinon rien!

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......