LE DIRECT
Lise Charles

Lise Charles : "Le livre est fondé sur cette intrication du vrai et du faux"

45 min
À retrouver dans l'émission

Ce troisième roman de Lise Charles "La Demoiselle à cœur ouvert" paraît aux éditions POL. L’autrice nous livre un roman épistolaire contemporain, sous forme de mails, dans lequel elle fait résonner plusieurs types de textes, où alternent le vrai et le faux dans un jeu de miroir souvent drôle.

Lise Charles
Lise Charles Crédits : Manfredi Gioacchini/P.O.L

La Demoiselle à cœur ouvert de Lise Charles, s’inspire avec délices des Liaisons dangereuses, mêlant aux problèmes du désir, de l’amour, de la jalousie, celui de la création. L’autrice s’inspire directement de son propre séjour comme pensionnaire à la Villa Médicis en 2018, et joue à de fausses mises en abîme avec les situations, les rôles. Les résonances de plusieurs types de textes à l’intérieur du livre (mails, journal, nouvelle, article universitaire…) créent une épaisseur de réalité en même temps qu’un jeu de miroir profond, et souvent drôle. Cette construction ludique, la fiction de documents réalistes comme le journal bouleversant d’une jeune adolescente, et le goût de la manipulation du héros, vont pourtant entraîner le lecteur jusqu’à un dénouement tragique.
Les jeux du désir et de la création ont rendez-vous avec l’innocence et la mort.

Extraits de l'entretien

Le projet du livre, je l’ai eu indépendamment de mon séjour à la villa Médicis. J’avais la trame complète en tête, je pensais que le décor serait italien, j’espérais qu’il serait romain, mais j’ai pensé très tardivement à le situer à la villa Médicis, bien après mon séjour là-bas. Je sais qu’à la lecture, elle occupe une place importante, parce que c’est croustillant et rigolo, il y a des satires des pensionnaires, il y a des paysages frappants, mais ce n’est pas le centre de mon projet. C’est là où on entre, mais ce n’est pas de là que l’on sort.  Lise Charles

Quand j’ai écrit ce livre, j’ai bien pris soin de ne pas vérifier mes informations, et tout le livre est fondé sur ce jeu, cette alternance, cette intrication du vrai et du faux. J’ai utilisé tel quel de vrais messages, des détails réels, qui construisent une trame dont on se doute qu’elle n’a rien de vrai. Le thème du livre est celui de la copie, du réemploi de matériaux existants, et de ce qu’on en fait. Lise Charles

La littérature du XVIIe et du XVIIIe siècle, c’est la littérature que je connais le mieux, puisque c’est mon domaine de spécialité. Je suis très attachée à cette littérature, qui marque le début du roman moderne sous la forme qu’on connait. C’est aussi une période fondamentale pour le roman épistolaire. Forcément j’y ai pensé, sans pour autant concevoir mon livre comme une réécriture, c’est simplement un univers qui me fascine et qui est important pour moi. Lise Charles 

Archives

Romain Bernini, émission « les nouvelles vagues », France Culture, 2014

Julien Gracq, émission « Entretiens avec », France Culture, 1977

Dominique Fourcade, émission « Par les temps qui courent », France Culture, 2018

Références musicales

Sébastien Surel, Camara pop

Vincent Courtois, Nowhere

Sabine Happart, Vous êtes trop gentil avec l’art

Prise de son

Valérie Lavallart

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......