LE DIRECT
Portrait de Nicolas Frize

Nicolas Frize: "Je prends l'objet, je le défais de sa signification et je l'écoute au premier degré"

42 min
À retrouver dans l'émission

Le compositeur de musique contemporaine Nicolas Frize nous présente sa création "Barthes performance" dans le cadre de ManiFeste-2021, festival de l’Ircam, à l’occasion du 41e anniversaire de la mort du penseur Roland Barthes (1915-1980).

Portrait de Nicolas Frize
Portrait de Nicolas Frize Crédits : Michel Labelle

BARTHES PERFORMANCE est construite comme une partition musicale concrète, invitant une myriade de sources  à se rencontrer, se superposer, se répondre, se recouvrir... Cette composition ouverte mêle la sémiologie et la musique, ou plus exactement les mots et les sons en même temps que la parole et l’écriture (au sens générique), de façon ludique, dynamique et interpénétrée. 

BARTHES PERFORMANCE propose un cheminement dans l’œuvre de l’auteur grâce à quatre parties:
la première évoque le signe, le langage, l’écoute, la musique
la deuxième parcourt la photographie, le vêtement, le  corps, l’alimentation
la troisième revient au signe, à l’écriture, puis se tourne vers le Japon, le mythe
la quatrième  débouche sur l’amour, la solitude et s’ouvre sur l’avenir.
La fresque ainsi tissée mêle des archives audio et vidéo, des séquences musicales vivantes, des photographies, des reproductions de dessins et de manuscrits. Composées simultanément ou juxtaposées, découpées en rebonds et échos, toutes ces matières s’enchevêtrent de façon libre et dialectique.

Extraits de l'entretien 

Je me suis beaucoup répandu dans les objets de la vie quotidienne, dans les environnements, dans les accoustiques, pour que la musique emporte tout. Pour moi toutes les matières sont potentiellement musicales, elles méritent qu'on écrive pour elles, qu'on les découvre et qu'on les fasse entendre. On a tendance à consommer nos objets, nos acoustiques, nos maisons avec un peu de mépris en les utilisant juste pour leurs fonctions alors qu'on peut avoir un rapport sensible à eux. Et on peut écrire pour eux.    
Nicolas Frize, compositeur

Quand on utilise des objets du quotidien comme des haricots secs, des oeufs, des billes, des médicaments, les notes ne servent plus à rien, il n'y a pas de hauteur précise, bien sûr on peut quand même décrire les durées et les intensités. Mais pour le reste, on est obligé de faire des dessins. La partition se transforme en graphisme et on la suit d'une façon fidèle comme on le ferait avec des notes de musique. Ca ressemble à une peinture, à de l'art graphique, à du dessin mais c'est une partition.    
Nicolas Frize, compositeur 

Archives

Ryoko Sekiguchi, émission "l'humeur vagabonde", France Inter, 2015

Pierre Schaeffer, "émission "Entretien avec Pierre Schaeffer", 1969

Extrait de L’expérience « Roland Barthes, le corps de l'autre » réalisé par Nicolas Frize France Culture diffusé le 21/02/2021 

Références musicales

Laurie Anderson « Speak my language »

Nicolas Frize « L’Œuvre latérale »

Léonore Boulanger « les voyelles jouent longtemps »

Prise de son

Anthony Thomasson 

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......