LE DIRECT
Rodolphe Burger

Rodolphe Burger : "C’est comme s’il y avait un chant d’amour dans toute chanson"

42 min
À retrouver dans l'émission

Ce soir, nous recevons le musicien Rodolphe Burger à l'occasion de la sortie de son album "Environs", nous évoquerons également son concert à la Philharmonie "Love Songs" et son rapport aux chansons d'amour.

Rodolphe Burger
Rodolphe Burger Crédits : (c) Ben Pi

Pour son huitième album Environs, Rodolphe Burger propose un registre foisonnant qui charrie les langues et les styles. Entre poésies, textes originaux et reprises lumineuses, le musicien propose une traversée inspirée accompagné de ses compagnons de route comme Christophe, Bertrand Belin ou Sarah Murcia.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Il présentait en novembre dernier à la Philharmonie un concert intitulé Love Songs accompagné de Jeanne Balibar, pour décliner l'amour sous le registre du Cantique des cantiques, des poèmes de Mahmoud Darwich ou encore de la copla espagnole. C'était l'occasion pour nous aussi de revenir sur un rapport entretenu avec une Histoire de la musique, l'Histoire de la chanson d'amour. 

Rodolphe Burger sera en concert le 21 janvier au 106 à Rouen. Les 22 janvier et 14 avril au Centre Culturel Paul B à Massy. Le 28 janvier à la Bouche d'Air de Nantes. Du 3 au 14 février au Théâtre du Rond-Point à Paris. Le 13 décembre à l'Olympia. 

Extraits de l'entretien

On part du Cantique des cantiques qui est le chant des chants, le poème d’amour fondateur, c’est le modèle de toute la poésie amoureuse. Ce texte est rabâché, il n’y a pas un mariage où on ne lit pas le Cantique des cantiques, c’est le texte de la Bible qui est le plus utilisé et en même temps c’est le texte qui est théologiquement le plus embarrassant, on n’a jamais su trop quoi faire de ce texte, Mahmoud Darwich était formel, il ne s’agit absolument pas d’un texte religieux. Et la traduction d’Olivier Cadiot lui donne une nouveauté, un éclat incroyable. Rodolphe Burger

L’idée était d’aller vers d’autres types de formulations, l’amour se dit de mille façons et je n’ai qu’un regret par rapport à ce concert c’est que l’on avait pour projet de finir avec une reprise d’une chanson du groupe Pil, This is not a love song. C’est une très bonne chanson, il y a aussi le Je t’aime moi non plus de Gainsbourg mais il y a d’autres exemples, une chanson de Betty Davis, la femme de Miles Davis, qui a écrit une Anti-Love Song. Quand je reprends aussi Radioactivity un morceau de Kraftwerk, je ne peux pas m’empêcher de penser que la phrase « It’s in the air for you and me » est aussi comme une sorte de poème d’amour. Rodolphe Burger

Il y a comme une sorte de sous-genre de la chanson d’amour que l’on affectionne avec Pierre Alféri, il appelle ça des « girlandelles ». C’est comme de l’amour courtois contemporain, avec le vouvoiement, qui signale une distance respectueuse. Mais je dirais que ce que l’on chante c’est toujours quelque chose qui ne se dit pas au fond et qui a besoin de ne pas se dire, de se dire tout en ne se disant pas. La musique permet de porter cette chose-là, une forme d’aveux mais d’aveux extrêmement pudiques, comme un secret qui doit demeurer secret mais qui néanmoins se dévoile entièrement. Rodolphe Burger

Archives

Bertrand Belin, émission "L'Heure Bleue", France Inter, 2019.

Alain Bashung, émission "A voix nue", France Culture, 2003.

Extraits

Concert Love Songs à la Philharmonie le 28 novembre 2020.

Références musicales

Rodolphe Burger - Valse Hésitation

Prise de son

Marie-Claire Oumabady

Générique de fin

Rodolphe Burger - La chambre avec Christophe

Bibliographie

Environs

EnvironsRodolphe BurgerDernière Bande, 2020

Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......