LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Geneviève Brisac

Geneviève Brisac : "Dans la création, l'empêchement fait partie du génie"

1h
À retrouver dans l'émission

Dix-neuf ans après "La Marche du cavalier", l'auteures nous propose une version revisitée et augmentée, intitulée "Sisyphe est une femme". Dans cet essai, elle pose des hypothèses concernant un sujet qui lui tien à coeur : la différence de traitement entre les écrivains et les écrivaines.

Geneviève Brisac
Geneviève Brisac Crédits : Patrice Normand

A partir d'une phrase de Vladimir Nabokov sur le jeu d'échecs, Geneviève Brisac propose une réflexion sur la création littéraire au féminin. En analysant la composition des textes d'une dizaine d'écrivaines, elle dégage autant de styles narratifs et de manières d'appréhender le processus de l'écriture. Cette nouvelle édition explore également les oeuvres de Christiane Rochefort, Doris Lessing et Natalia Ginzburg.

Extraits de l'entretien

"Les années passant, les choses vous modifient progressivement. Lire, écrire et traverser les jardins du Luxembourg ont fini par devenir une seule et même chose qui se condenserait. En marchant on écrit, quand on écrit on rêve, en rêvant on se souvient, en lisant on rêve encore : tout cela fait le tissage de l’écriture."

"Ce livre est parti d’une grande colère. J’avais déjà écrit un livre sur des écrivaines, et je n’en revenais pas de la différence de traitement entre les écrivains et les écrivaines. Il fallait que je comprenne pourquoi les femmes qui écrivent ont tant de mal à accéder à la lisibilité, à être légitimes et reconnues comme les génies qu’elles sont parfois."

"J’aime les histoires et les digressions, les histoires qu’on ajoute et qu’on incruste à l’intérieur d’autres histoires. La conversation est une vieille pratique culturelle, cette façon de jouer au ping-pong, de construire des hypothèses, des histoires et des théories qui sont un mélange de ce qu’on pense-ce que j’appelle les émotions de pensée- de ce qu’on partage et de ce qu’on vit. Avoir des amies et échanger avec elles est pour moi indissociable de la pensée. Je ne suis pas certaine de savoir penser toute seule."

Archives

Marguerite Duras, ORTF, 1966

Jean Rhys, émission "Nuits magnétiques", France Culture, 1980

Références musicales

Philipp Glass, The hours

Andrew Bird, Sysyphus

Divine Comedy, The book lovers

Prise de son

Bernard Lagniel

Vous pouvez écouter et/ou podcaster cet entretien en cliquant sur le lien ci-dessus

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......