LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Pierre Di Sciullo

Pierre Di Sciullo : " Une bonne affiche existe sans vacarme"

58 min

A l'occasion de la publication de l'ouvrage d'entretien mené par Sandra Chamaret et Julien Gineste, "L’Après-midi d'un phonème" chez Zeug, le graphiste, dessinateur, Pierre Di Sciullo est venu réfléchir à l'avenir de l'écrit mais également à la composition d'affiches.

Pierre Di Sciullo
Pierre Di Sciullo Crédits : Pierre Di Sciullo

La publication de cet entretien nous a permis de revenir ensemble sur la carrière du graphiste Pierre Di Sciullo. Il était question de typographie, de construction de lettres, d'alphabets et de codes secrets. Puis nous avons abordé les conséquences d'un travail en autodidacte sur la pratique du graphisme, comment mélanger outils et dénominations pour comprendre ce qui fait l'écriture. Enfin, nous avons abordé le rapport de l'homme aux affiches et à la publicité en général.

L'après-midi d'un phonème - Pierre Di Sciullo
L'après-midi d'un phonème - Pierre Di Sciullo Crédits : ZEUG

Extraits

Quelques fois, le typographe devient dessinateur de caractères par impatience, parce qu'il ne trouve pas les outils qu’il souhaite alors il se met à les fabriquer lui-même, comme un bricoleur. Moi c’est ce que j’ai fait. Mais comme un bricoleur je suis allé droit au but pour forger les outils qu’il me fallait, mais quelques fois, les manches ne sont pas très bien polis.

Sur le quai du métro on accepte de lire un caractère qu’on considère comme neutre, mais il suffit de prendre ce caractère et de faire un texte long avec, alors on voit que l’on n'est plus du tout dans la neutralité.

La moindre manipulation géométrique élémentaire sur l’alphabet latin permet de modifier l’approche que l’on en a et évoque tout de suite des cultures exotiques, un ailleurs. La simple largeur d’une lettre me semble modifier sa structure. Je donne souvent cet exemple : Il suffit de prendre un A et de le dessiner plus étroit et hop ! La bibliothèque se rétrécit et on a beaucoup plus de place, au contraire si ce A se dilate, on entend tout d’un coup le bruit de plusieurs volumes qui tombent de la bibliothèque car il n’y a plus assez de place.

Une affiche, une image de rue, c’est une image qui est faite pour transmettre une information [...] On doit pouvoir comprendre très très vite quel est le message essentiel, avoir une lecture immédiate et puis avoir une lecture plus secondaire. [...] J’essaie de ne pas être dans le flux. Par le fait que je m’adresse en chaque citoyen à un lecteur, à l’amoureux de poésie il y a tout à coup une liberté de penser et de voir, de redire et de garder pour soi. [...] Ce sont des images qui sont faîtes pour la marche, pour le passant. 

Pierre Di Sciullo - Théâtre de la Colline
Pierre Di Sciullo - Théâtre de la Colline Crédits : Vassilis Kalokyris

Archives

Jeu des phonèmes, émission "Eveil à la musique", France Culture, 1977. 

Thomas Huet-Marchand, émission "Sur les Docks", France Culture, 2014.

Raymon Queneau, émission "Lectures pour tous", RTF Télévision, 1965.

Lecture "Les Mystères de l'alphabet" de Marc-Alain Ouaknin, émission "Ateliers Création Radiophonique", France Culture, 2015.

Programmation Musicale

Blossom Dearie, Figure 8

Générique de fin : Henri Salvador, L'Alphabet

Prise de son

Claude Niort

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......