LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Emmanuel Mouret

Emmanuel Mouret : "Plus qu’une captation, le cinéma est une construction"

43 min
À retrouver dans l'émission

Nous recevons le réalisateur à l’occasion de la sortie en DVD et VOD de son film "Les choses qu'on dit les choses qu'on fait" et du cycle qu'arte.fr consacre à son cinéma.

Emmanuel Mouret
Emmanuel Mouret Crédits : Stéphane Cardinale-Corbis - Getty

Les choses qu'on dit les choses qu'on fait le dernier film d’Emmanuel Mouret met en scène un chassé-croisé amoureux où les rapports se nouent et se dénouent.

Daphné, enceinte de trois mois, est en vacances à la campagne avec son compagnon François. Il doit s’absenter pour son travail et elle se retrouve seule pour accueillir Maxime, son cousin qu’elle n’avait jamais rencontré. Pendant quatre jours, tandis qu'ils attendent le retour de François, Daphné et Maxime font petit à petit connaissance et se confient des récits de plus en plus intimes sur leurs histoires d'amour présentes et passées.

Le DVD sort chez Blaq out, et la VOD du film est disponible sur le site d’arte.tv, ainsi que le cycle L’art d’aimer qu’arte.tv consacre à Emmanuel Mouret.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Faire un film pour voir

Un scénario, c’est comme une pièce de théâtre, et il y a autant de Dom Juan possibles, que d’interprétations, et c’est ce qui est excitant dans la fabrication d’un film. Au début, on a envie que son film ressemble à quelque chose, et on réfléchit beaucoup à quoi il doit ressembler, mais maintenant, je fais plutôt un film pour voir à quoi il va ressembler. Emmanuel Mouret, cinéaste

Les histoires d’amour comme le reflet de notre société

On me dit souvent que je fais des films qui parlent d’amour, mais je n’ai aucune idée précise sur ce qu’est l’amour, et c’est justement ce qui m’intéresse. Je fais partie de ces personnes qui se posent, non seulement des questions, mais qui trouvent que toutes ces vues diverses sont aussi propices à des situations cruelles, savoureuses et passionnantes. Pour moi, les histoires d’amour sont des lieux communs qui permettent de faire des films à suspense, et, pour aller plus loin, de parler des relations entre les hommes : c’est ce que je trouve passionnant. On sait tous ce qu’est l’amour, mais qu’on essaie d’y regarder de plus près, on a chacun des opinions différentes, et on finit par ne plus savoir ce que c’est. Le domaine de l’amour, c’est une sorte de Far West, où chacun se rend, avec ses valeurs morales, c’est une sorte de reflet de notre société. Emmanuel Mouret, cinéaste

"Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait" d'Emmanuel Mouret
"Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait" d'Emmanuel Mouret Crédits : DR

Le rôle des histoires 

Raconter des histoires, se dévoiler intimement cela créer des liens entre les personnages et cela permet de raconter une autre histoire. En fait, ce que je trouve beau, c’est que, se raconter des histoires, cela crée des histoires. Une autre idée m’accompagne de façon assez indirecte, je crois que l’on est le narrateur de sa vie, et que pour donner une allure, une forme à sa vie, on a besoin d’histoires, de celles qu’on va nous raconter, de celles des autres, mais aussi de celles qu’on trouve dans les livres, les films, la peinture ou la musique. On a besoin d’histoires pour façonner notre histoire. Emmanuel Mouret, cinéaste

Archives

Blaise Cendrars, émission "Le bureau des rêves perdus", RTF, 1953 

Jean Renoir, documentaire réalisé par Gisèle Braunberger, 1968

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Références musicales

Schubert, Sonate pour piano  n°21 en si bémol interprété par Alfred Brendel

Julien Gasc, L'appel de la forêt

Prise de son

Elise Leu

Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......