LE DIRECT
Jean-Pascal Zadi, Meilleur espoir masculin, César 2021

Jean-Pascal Zadi : "L’important, c’est de montrer la bêtise, pour que chacun puisse l’éviter"

43 min
À retrouver dans l'émission

Nous recevons le comédien, réalisateur et meilleur espoir masculin aux Césars 2021, à l’occasion de la diffusion sur France.tv de la deuxième saison de sa série "Craignos" à partir du 19 mars, et de la sortie en DVD/ VOD de son film "Tout simplement noir", visible également sur Canalplus.

Jean-Pascal Zadi, Meilleur espoir masculin, César 2021
Jean-Pascal Zadi, Meilleur espoir masculin, César 2021 Crédits : BERTRAND GUAY - AFP

Il y a un peu plus de dix ans pour le journal Libération Stéphanie Binet demandait à Jean-Pascal Zadi, pourquoi il ne passait pas par le cinéma traditionnel. Ce à quoi, l’artiste répondait : « Vu le nombre de gens qui déposent des piles de dossiers au CNC, j’aurais commencé à tourner dans cinq ans, et puis les histoires que je raconte, je ne suis pas sûr que ça intéresse le cinéma traditionnel. Je veux traiter des histoires que je vois dans mon entourage, mais jamais au cinéma, des histoires de petits jeunes qui vont à Paname, parce qu’ils se font chier dans leur cité. » 10 ans après, Jean-Pascal Zadi reçoit un César, en célébrant ce coup-ci, le temps long, et la complexité contre les simplificateurs. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Extraits de l'entretien

Avant, je me considérais plutôt comme quelqu’un de la marge, et je trouvais ça normal, alors que maintenant, j’ai l’impression que la marge fait partie du tout, et qu’il n’y a pas à s’auto-exclure : tout le monde a sa place dans la société française. Je pense que depuis 10 ans, le monde a changé, on s’habitue à voir des visages différents à la télé, dans les pubs, il y a des paroles qui ont été prises et qui maintenant sont écoutées. Ca a été très vite, et je ne m’attendais pas à un tel changement. Moi, J’étais préparé à rester dans la marge très longtemps, et apparemment ça évolue lentement, mais ça évolue quand même. Et je pense comme Dany Laferrière qu’"il faut faire confiance au temps long". Jean-Pascal Zadi, comédien et réalisateur

Dans Tout simplement noir, il y avait cette histoire j’avais envie de raconter, et j’avais aussi envie de me raconter à travers ce film. Je savais que je devais le faire à travers le prisme de la comédie, et de toute façon,  je ne sais pas si j’aurais pu y arriver autrement. Je pense aussi que la pudeur joue aussi un rôle dans l’humour, et c’est peut-être parce qu’on est pudique, qu’on veut faire rire les gens. Jean-Pascal Zadi, comédien et réalisateur

.
.

Moi, ce qui m'intéresse dans l'âme humaine et dans ce que je fais, c'est d'essayer de montrer ces moments où on est con, et où les individus normaux dérapent. Ce qui est le plus jouissif pour moi, c’est le moment où un mec normal dit une grosse connerie ou quelque chose de totalement absurde, voire parfois méchante, et sans s'en rendre compte : ça fait partie des trucs que j'adore dans la vie. Tout le monde peut dire des conneries, même des gens très brillants, et je suis pour que les gens disent ce qu'ils pensent. Si une personne dit des conneries, ce n’est pas grave, et cela nous permet de les montrer du doigt pour que cette personne puisse s’améliorer. En fait, ce qui est important, c’est de montrer la bêtise, pour que chacun essaie de l’éviter. Jean-Pascal Zadi, comédien et réalisateur

Archives

Claude Chabrol, émission "Charivari", France Inter, 2005

Eric Judor, émission "Eclectik", France Inter, 2012

Références musicales

Charles Bradley, Black Velvet 

Boubakar Traore, Kavana

Prise de son

Sylvain Latu

Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......