LE DIRECT
Sadek

Sadek: "Je laisse reposer, comme les pâtissiers"

41 min
À retrouver dans l'émission

Nous recevons le rappeur Sadek à l'occasion de la sortie de son album "Aimons-nous vivants" paru sur le label Rec. 118 le mois dernier. Avec lui nous parlons de travail collectif, d'amour, de guérison, d'écriture et de changements.

Sadek
Sadek

Grâce à son dernier album "Aimons-nous vivants", Sadek propose une réflexion sur le rap et son évolution. Il convie au micro avec lui aussi bien des jeunes artistes (Beezy, Likmus, Oussou), des grands en haut de la vague (Ninho et SCH, Fianso, Kalash Criminel) que des anciens du rap français (Ali).

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Extraits de l'entretien 

Cette intro, c'était une manière de me débarrasser de tout ce qu'il y avait de négatif, de plus mauvais, de plus moche. Je voulais montrer qu'il y avait des milliers d'opportunités, des gamins prometteurs, des belles choses à venir... En plus, je me disais OK... on sait qu'on va tous mourir, et qu'est-ce qui fait plus peur que ça ? Une fois qu'on le sait est-ce qu'on meurt tout de suite ou bien on apprend à s'aimer soi-même, à s'aimer vivant ?              
Sadek, rappeur

Je suis réceptacle de l'inspiration. Après je travaille avec mes amis et mon entourage proche qui m'aident. Quand je fabrique de la musique, j'ai la tête dans le guidon, j'ai besoin de retours sur ce que je fais. Moi je fais les pièces du puzzle, et eux ils les assemblent. Le rap, c'est un gros travail collectif. Je vois chaque rappeur comme une équipe de foot : il y a ses supporters, son staff technique... Il y a beaucoup de gens dans l'ombre qui nous accompagnent.              
Sadek, rappeur

Le mot musique va être remplacé par le mot "rap". On parle du rap punk, du rap rock, du rap marseillais, du rap zumba. Je pense que c'est lié à la culture du sample, on peut synthétiser toutes les autres musiques. On dit "cultures urbaines" mais pour moi, tout ça c'est du rap. C'est joyeux ce qui se passe.              
Sadek, rappeur

Archives 

Extrait d'un sketch des inconnus "Les radios libres"

Jacques Brel, émission "entretien avec Jacques Brel", France Culture, 1967

Casey, émission "Par les temps qui courent", France Culture, 2020

Références musicales

Sadek, intro

Sadek, VBONTMB

Sadek et Ali, guérison

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......