LE DIRECT
David Geselson

David Geselson : "J’ai la conviction que le théâtre peut combattre l’obscurité"

42 min
À retrouver dans l'émission

Rencontre avec l’auteur, comédien et metteur en scène David Geselson, l’occasion d’aborder son spectacle "Lettres non écrites", dont la tournée est prévue dès janvier 2021.

David Geselson
David Geselson Crédits : Simon Gosselin

Dans Lettres non écrites, David Geselson met son écriture au service de spectateurs désireux de donner chair à une lettre, pour laquelle ils n'ont jusqu'alors jamais trouvé les mots ou franchi le seuil de l'écriture. Une parution d'un recueil de ces lettres aura lieu aux éditions du Tripode. Il sera également question de son spectacle "Le silence et la peur" traitant de la vie de Nina Simone, dont les représentations ont été perturbées par la pandémie, et qui devrait repartir en tournée dès février 2021.

"Lettres non écrites" de David Geselson
"Lettres non écrites" de David Geselson Crédits : DR Compagnie Lieux-Dits

Extraits de l'entretien

En fait, mes spectacles "Doreen", "En Route-Kaddish" et "Lettres non écrites" ont d’abord démarré comme des recherches, des laboratoires qui n’avaient d’autres buts, et ça soulage beaucoup, ça permet de rechercher autrement, ça met moins de pression et c’est un format que j’aime beaucoup. Ca permet aussi d’aller rechercher dans beaucoup de directions, et on s’est aperçu avec la compagnie que ça portait ses fruits sur le long terme, que ça permettait de construire des inconscients communs, et d’aller dans des directions où l’on n’oserait pas aller si on avait des échéances trop proches. David Geselson

Ce qui me plaît dans la lettre, c’est le temps qu’on prend pour l’écrire : c’est du temps long d’écrire une lettre et de l’envoyer à quelqu’un, et ce temps long est plus difficile à trouver dans le monde actuel. Ecrire des lettres et les recevoir, c’est comme des îlots préservés. Ce qui me paraît intéressant, c’est, qu’en plus de l’adresse, les lettres posent aussi la question de la trace. La lettre a une puissance d’évocation très forte, parce qu’on voit, à la fois la personne qui l’écrit, mais on peut aussi imaginer celui ou celle à qui elle est destinée. Il y a tout un monde qui se raconte à travers le simple fait d’écrire à quelqu’un.  David Geselson

On arrive au monde pleins d’histoires, et on est ce qu’on est, parce qu’on est constitué par les expériences qu’on a vécues. Que ce soit Doreen ou Nina Simone, ce sont des personnes qui ont été percutées par l’histoire et qui la percutent en retour. Nina Simone est ce qu’elle est, parce que la grande histoire la met à cet endroit. On n’est jamais hors-sol, et quand bien même on le serait, on n’est jamais hors histoire. Je pense que cette nécessité à explorer notre passé, les histoires dont on fait partie, c’est aussi une possibilité, une promesse de pouvoir se projeter dans l’avenir. David Geselson

Une des choses que permet le théâtre, c’est de se relier les uns aux autres, se reconnaître à travers les récits, et j’espère que  ça peut permettre de combattre la monstruosité, la peur, la violence et la bêtise, parce qu’on se parle et qu’on crée du lien. J’ai la conviction que le théâtre peut combattre l’obscurité, et si on arrive à faire du théâtre une forme de lumière, alors, on peut, peut-être réussir à mieux vivre les uns avec les autres. David Geselson

Extraits

Doreen, de David Geselson

_Le silence et la peur_de David Geselson

Archive

Krystian Lupa, émission "Hors champs", France Culture, 2016

Références musicales

Nina Simone, Real Real

The Box Tops, The Letter

Prise de son

Jean Frédérix

Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
À venir dans ... secondes ...par......