LE DIRECT
Yoann Bourgeois

Yoann Bourgeois : "La recherche de suspension est une conquète d'existence"

59 min

Yoann Bourgeois reprend son spectacle "Celui qui tombe" au 104 à Paris et est venu nous parler des corps qui tombent, se bousculent, se jettent et cherchent un équilibre.

Yoann Bourgeois
Yoann Bourgeois Crédits : 104

Six corps font face à un plateau de bois de 2 tonnes qui se met peu à peu en mouvement, rotations verticales ou horizontales comme un balancier imperturbable. La gravité est inéluctable malgré les tentatives toujours présentes de trouver le point de suspens ou d'équilibre. C'est un essai pour déjouer l'anthropocentrisme que nous propose Yoann Bourgeois avec ce spectacle crée pour la première fois en 2014. 

Citations

Ce plateau est en quelque sorte décontextualisé, il semble flotter dans le vide, il ne raconte pas d’histoire ou alors une multiplicité d’histoires. Il se situe sur cette crête polysémique où des fictions peuvent affleurer dans l’action.

L’endroit où je situe mon théâtre, ou l’expression que cherche, serait l’endroit de l’éloquence. C’est à dire cet endroit où ça parle sans qu’il y ait besoin de prononcer le moindre mot. Et pour ça je crois à la puissance de certaines actions simplifiées. 

Ce qui m'intéressait c’était de chercher le principe actif de chaque chose, de représenter une humanité, notre humanité et je crois que dans ce spectacle j’essaie de donner ma vision de notre humanité et je nous vois comme étant en lutte, comme devant s’accrocher, comme étant traversés par des grandes puissances qui nous dépassent.

J’ai souvent pensé que la suspension était à la croisée de deux problématiques fondamentales : celle de la physique, la suspension comme absence de poids et la problématique temporelle, la suspension comme l’instant exact. La croisée de ces deux paradigmes est comme une petite fenêtre ouverte sur l’éternité.

Archives

Maguy Marin, émission "Par les temps qui courent", France Culture, 2018.

Gaston Bachelard, France Inter, 1954.

François Chaignaud, émission "Par les temps qui courent", France Culture, 2019.

Chloé Moglia, émission "Par les temps qui courent", France Culture, 2017.

Programmation musicale

Pierre Henry, Messe pour le temps présent

Générique de fin : Scarlatti, Lucas Debargue, Sonate pour Piano en si bémol majeur 545

Prise de son 

Claire Levasseur

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......