LE DIRECT
CALLS, une série de Timothée Hochet

Timothée Hochet : "Avec internet sont apparues de nouvelles peurs"

58 min
À retrouver dans l'émission

Timothée Hochet est scénariste et réalisateur de la série « Calls » diffusée jusqu’au 12 janvier sur Canal +. Une série sonore en dix épisodes qui met en scène de tragiques événements tous connectés d’une manière ou d’une autre à une Apocalypse imminente.

CALLS, une série de Timothée Hochet
CALLS, une série de Timothée Hochet Crédits : Philippe Mazzoni, CANAL +

Sur l’écran, il y a du noir, puis des formes indistinctes. Des voix parlent, des voix enregistrées par des machines. Des boutons lumineux indiquent le nom des correspondants. On entend de la peur, des cris, des inquiétudes, des questions, mais aussi des choses banales. Les épisodes s’enchaînent, les dates se mélangent. On joue souvent à se faire peur. Avant d’avoir vraiment la trouille.

Nous sommes en Lorraine, à New York et à Paris, dans un parc d’attraction, dans un avion, sous l’eau et dans l’espace. Nous sommes dans une série, la série sonore CALLS où la voix seule porte les informations, le suspens, l’angoisse, et parfois des prophéties.

Timothée Hochet est le créateur, scénariste et réalisateur de la série CALLS, elle est diffusée sur Canal Décalé jusqu’au 12 janvier.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

A la base, je voulais faire un court-métrage sans images et faire participer le spectateur. J'aime jouer avec lui, jouer avec les codes. Il y a un côté mensonger certes, mais c'est pour mieux détourner les attentes du spectateur. Ça marche toujours de laisser des questions sans réponses, au final tout le monde se fait sa propre réponse. J'adore découvrir des commentaires de spectateur qui proposent des théories sur la série.

C'est une peur que l'on a tous : l'intrus qui entre dans notre intimité. Calls, c'est comme les histoires que l'on se racontait au coin du feu, mais sur internet.

Je voulais jouer l'aspect documentaire. Dans le traitement du son, dans la "saleté" des enregistrements, il fallait que ça soit aussi réaliste que les enregistrements que j'avais écoutés. 

J'aime beaucoup faire passer les idées à travers les silences et les regards. Et même sans véritables images dans la série, je pense que l'on ressent des regards et on sent des choses passer dans les silences.

Programmation musicale :

  • Echo and The Bunnymen, Killing the Moon
  • Dusty Springfield, Spooky
Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......