LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Para one

Para One : "Mon film renverse la vie et la vie renverse le film"

43 min
À retrouver dans l'émission

Nous recevons Para One pour la sortie de "Spectre" une trilogie comprenant : un album "Machines of Loving Grace" (label Anima63), un premier long métrage "Spectre : Sanity, Madness & the Family" (en salles le 18 octobre) ainsi qu’un live scénographié.

Para one
Para one Crédits : 72dpi

C’est à la fois un documentaire et une fiction, une enquête sur un passé familial douloureux, revisitée à la façon d’un thriller, une recherche sur ce que la mémoire et la musique ont à se dire et un carnet de voyage. Le premier long métrage de Para One est un objet hybride, l’un des éléments d’une créature à trois têtes qu’il a appelée SPECTRE, dont le premier membre est un album paru en mai dernier, le deuxième ce film qui sort en salles mercredi prochain, et le troisième une tournée à venir.

Rencontre donc avec  Para one  pour parler de ce film qui s’intitule SPECTRE : Sanity, Madness and The Family  et qui sortira donc sur les écrans le 20 octobre 202. L’album s’intitulait quant à lui « SPECTRE : Machines of Loving Grace ».     

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Extraits de l'entretien

J’ai une cinéphilie très axée sur le documentaire, j’ai aimé faire des essais documentaires, mais là, j’avais envie d’écrire une fiction, avec un casting, et puis finalement, en enquêtant pour les besoins de ce film, j’ai découvert des choses, j’ai commencé à suivre une piste, et la réalité a largement dépassé cette fiction. En fait, c’est difficile d’écrire de la fiction quand on a des zones d’ombre dans son passé. Tout ou rien est fiction, et on ne comprend pas ce qui est de l’ordre du vrai ou du faux.  J’ai besoin de m’appuyer sur des documents, pour rêver avec, partir ailleurs et développer des histoires. Para One, cinéaste

J’aime bien l’idée d’une très grande distance temporelle sur les choses et d’être une sorte d’archéologue du futur. J’ai un attachement à une génération d’objets, une génération où la technologie était encore tangible, et beaucoup moins mystérieuse que le fameux Iphone qu’on a dans la poche, cette sorte de totem à la Kubrick dont on ne comprend rien. Para One, cinéaste

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Archives

Alain Cavalier, émission Hors champs, Laure Adler, France Culture, 2009

Jonas Mekas, émission Hors champs, Laure Adler, France Culture, 2013

Références musicales

Para One, Vertigo

Para One, Shin Sekai extrait de  l’album: Spectre : Machines Of Loving Grace  / Chœur De Sofia Le Mystère Des Voix Bulgares

Gainsbourg, I’m the boy

Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......