LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Patricio Guzman

Patricio Guzman :" Le documentaire est une forme de cinéma inattendu"

59 min
À retrouver dans l'émission

Nous accueillons le cinéaste chilien accompagné de sa femme et productrice Renate Sachse, à l'occasion la sortie de son dernier documentaire "La cordillère des songes" qui clôt sa trilogie initiée avec "Nostalgie de la lumière".

Patricio Guzman
Patricio Guzman Crédits : @Atacama Productions

Patricio Guzmán est né en 1941 à Santiago du Chili. Il a étudié à « l’Ecole Officielle de l’Art Cinématographique » à Madrid. Il dédie sa carrière au film documentaire et ses films, présentés dans de nombreux festivals, sont reconnus internationalement.

La Cordillère des songes, présenté en sélection officielle au Festival de Cannes 2019, où il a obtenu l’Œil d’or du meilleur documentaire, clôt une trilogie débutée avec Nostalgie de la lumière (Cannes 2010) et Le bouton de nacre ( Berlin 2015)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Extraits de l'entretien

"Les espaces au Chili sont gigantesques, et les plus touchants sont les déserts du Nord : ils sont lunaires, composés d’un sol plane et de terres dures. C’est comme faire une promenade sur la mer. S’y trouvent également les observatoires astronomiques qui sont fantastiques. En fait, le désert est comme une fenêtre sur le cosmos, et c’est magnifique. Mais d’autre part, dans ce désert lumineux, il y a les corps enterrés des disparus de Pinochet, et ça, c’est dramatique. Ce sont des régions magnifiques du point de vue géographique, mais marquées dans leur sol par des choses dramatiques."

"Quand on fait un film, dans le dernier tronçon, il y a toujours un moment autobiographique. En fait, tous mes films se finissent par une phrase qui appartient à mon enfance et à ma vie."

"Je travaille d’une façon entièrement libre. Je réfléchis à ce que sera mon prochain film et peu à peu, je me rends compte que je traite les mêmes sujets et que je suis les mêmes chemins. J’ai été marqué par le coup d’état contre Allende au Chili, et cela m’a marqué pour toute la vie. Je ne me rendais pas compte à quel point je suis un chemin déjà déterminé. C’est une chose inconsciente et agréable en même temps, et je ne peux pas expliquer clairement cette adhérence à cette seule thématique, à cette vision unique du monde."

"Le cinéma documentaire c’est une façon d’accompagner une idée ou un peuple. C’est un genre cinématographique magnifique, un prolongement de la voix des gens. Nous sommes là pour traduire quelque chose à travers le cinéma, et nous sommes contents de faire ce petit travail de mémoire."

"La cordillère des songes de Patricio Guzman
"La cordillère des songes de Patricio Guzman Crédits : Atacama Productions/ Pyramide Distribution

Archives

Raoul Ruiz, émission « Microfilms », France Culture, 1990

Emma Malig, émission « Nuits magnétiques », France Culture, 1995

Références musicales

BOF Cordillère des songes

Victor Jara, Poème 15

Dalida, La montagne 

Prise de son

Jakez Hubert

Vous pouvez écouter et/ou podcaster cet entretien en cliquant sur le lien ci-dessus

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......