LE DIRECT
Frédéric Lenne et Paul Chemetov

Paul Chemetov : "Construire un bâtiment, c'est comme écrire un scénario"

58 min
À retrouver dans l'émission

A l’occasion de la sortie de son livre d’entretiens « Paul Chemetov, architecte », aux éditions Arléa, il évoque ses parents veufs d'un pays perdu, l'architecture comme activité de culture et laboratoire d'expérimentations, et des bâtiments constitués de la richesse que les autres y ajoutent.

Frédéric Lenne et Paul Chemetov
Frédéric Lenne et Paul Chemetov Crédits : @Arléa

Paul Chemetov ne travaille pas seulement avec la brique, l'acier ou le béton, mais aussi avec le temps. En cela, il est tout entier architecte. Un architecte engagé dont l'oeuvre est riche de milliers de logements, d'édifices culturels, mais aussi de deux grands projets présidentiels : le ministère des Finances et la grande galerie du Muséum d'histoire naturelle. Il marque ainsi la scène architecturale française.

Au travers de sept conversations, Frédéric Lenne dessine l'itinéraire professionnel, intellectuel et moral de cet architecte, célèbre pour sa production féconde, ses écrits et prises de position dans le débat public.

Grande Galerie de l'évolution du Museum d'histoire naturelle de Paris
Grande Galerie de l'évolution du Museum d'histoire naturelle de Paris Crédits : @Henri-Alain Segalen - Getty

Etre architecte, c’est à la fois se construire et construire pour les autres, c’est assembler de la matière et lui donner forme et, en cela, peut-être, donner une autre forme au monde. En tout cas, c’est ce qu’on espère quand on est architecte.

Assez tôt quelque chose se noue en chacun, et ensuite, se perfectionne et se nourrit. Mais si, au départ, ce noeud d’intérêts, ce nœud d’affects et de fabrication réciproque n’existe pas, vous ne pouvez pas être un bon architecte. On peut exercer ce métier d’un tas de façon : comme un capitaine d’industrie ou un chef de gare, mais être architecte c’est construire, transformer les choses et le monde, s’insérer dans le temps, un temps concentré et diffusé. Ce que l’on fait dure infiniment plus longtemps que nous. 

Ce qui est fantastique dans l’écriture, c’est ce rapport presque instantané entre l’œil, le cerveau et la main. Ce qui me plaît, c’est que ça va vite, à tel point que parfois je n’arrive pas à me relire. Le plaisir des mots compte aussi, c’est comme le plaisir des matériaux, des juxtapositions. Ce qui m’amuse dans l’écriture, c’est que c’est une sorte d’entraînement aux assemblages des architectures.

Le miracle de bâtir se résume à un trait qui devient un mur, à ce pouvoir incroyable de définir l’espace. L’espace est forcément une clôture, même si elle est perméable, ça peut être une tente, un filet, mais ça ne peut pas être rien. L’espace humain est limité, il a besoin de quelque chose pour rebondir, pour fixer son œil, et le pouvoir du trait qui devient une chose concrète, ça peut donner un sentiment de toute-puissance dont il faut se méfier.

Une ville est une longue assimilation, il s’agit de passer le témoin, de comprendre ce qui est avant vous, ce que vous allez apporter et ce qui va en résulter après vous. Il faut avoir cette compréhension de la continuité des choses, et surtout, de l’espace qui est entre les choses. Une ville, c’e n’est pas un jeu de façades, c’est un volume, des ambiances, des couleurs et des rythmes. En tant qu’architecte, il faut avoir le sentiment du poids et de l’effet de ce que vous allez rajouter. 

Archives

Renzo Piano, émission « Hors champs », France Culture, 2016

Bas Smets, émission « Par les temps qui courent », France Culture, 2017

Francis Soler, « Les Iles de France », France Culture, 1997

Références musicales

Dimitri CHOSTAKOVITCH, Cahier d'enfant op 69 : La poupee mécanique , interprété par Rimma Bobritskaya
Andrew BIRD, The Green Heron
Maurice RAVEL, Sonate n°1 M 12 (Sonate posthume) - pour violon et piano; interprété par Philippe Graffin et Claire Désert

Prise de son

Frédéric Changenet

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......