LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Raphaël Pichon

Raphaël Pichon : "Tous les grands questionnements de Beethoven se retrouvent dans Fidélio"

43 min
À retrouver dans l'émission

Ce soir on parle d’opéra, avec le chef d’orchestre Raphaël Pichon, à l’occasion des représentations de "Fidélio" de Beethoven qui se jouent à l’Opéra Comique, jusqu'au 3 octobre 2021.

Raphaël Pichon
Raphaël Pichon Crédits : Piergab

C’est l’histoire d’une jeune femme qui se fait passer pour un homme, pour sauver son mari, emprisonné arbitrairement. La brave Léonore se déguise en Fidélio, gardien de prison, et parviendra, à force de courage et d’amour, à améliorer le sort des prisonniers, et à sauver Florestan, son époux. Voici l’intrigue de Fidelio, le seul et unique opéra que Beethoven ait jamais composé et que l’on peut voir, la chose est assez rare, joué jusqu’au 3 octobre 2021  à l’Opéra Comique, à Paris. Raphaël Pichon en assure la direction musicale, accompagné par le chœur et l’orchestre de l’ensemble Pygmalion, qu’il a fondé en 2006. 

Le concert sera diffusé le vendredi 1er octobre 2021 sur le site d'Arte-tv

Raphaël Pichon et l'ensemble Pygmalion
Raphaël Pichon et l'ensemble Pygmalion Crédits : Fred Mortagne

Extraits de l'entretien

J’ai une fascination particulière pour Fidélio. En ce qui concerne ces représentations de l’opéra, je me suis basé sur la dernière version de 1814. Avant de se jeter dans une aventure telle que celle de Léonore ou Fidélio, il est indispensable d’avoir une vision complète de la trajectoire qui nous emmène de la première version de Léonore au Fidélio final. J’avais comme volonté primitive de tenter un alliage de ce qui serait le meilleur des différentes partitions. Puis, après une longue exploration, j’ai découvert que ces œuvres parlaient une langue très différente, et qu’il était presque impossible de les panacher. Les ressorts dramaturgiques de Léonore sont peut-être plus vivants, mais l’essence qu’en tire Beethoven en arrivant à Fidélio, porte de façon plus forte les différents messages philosophiques et politiques de la pièce. Raphaël Pichon, chef d'orchestre

Le chant est une école unique. J’ai fait un bout de carrière en tant que chanteur suffisant, pour appréhender physiologiquement ce que chanter induit. Chanter est une des choses les plus difficiles qui soit, car c’est très engageant physiquement mais aussi psychologiquement, car on se met à nu avec l’instrument qu’est notre voix : il n’y a aucun médium entre nous et le public. Raphaël Pichon, chef d'orchestre

Archives

René Jacobs, émission Les grands entretiens, Corinne Schneider, France Musique, 2017

Cyril Teste, émission L’humeur vagabonde, Kathleen Evin, France Inter, 2017

Jérémie Rohrer, émission Hors Champs, Laure Adler, 2012

Références musicales

Beethoven, Fidélio, Aria n° 11, acte II. Interprète : Michael Spyres, ténor, direction musicale Raphaël Pichon

Beethoven, Fidélio, O Welche Lust , Le Chœur Des Prisonniers, Acte I. Direction musicale : Raphaël Pichon. Chœur : ensemble Pygmalion

Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......