LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
La mer nature (Alberta, Canada) exposition "Contaminations" , festival Visa pour l'image, Perpignan 2018

Samuel Bollendorff : "Une bonne image, c'est une image ordinaire"

59 min
À retrouver dans l'émission

Le photographe expose sa série de photographies et de textes rassemblés sous le titre CONTAMINATIONS à l'occasion du Festival "Visa pour l'image", à Perpignan du 1er au 16 septembre.

La mer nature (Alberta, Canada) exposition "Contaminations" , festival Visa pour l'image, Perpignan 2018
La mer nature (Alberta, Canada) exposition "Contaminations" , festival Visa pour l'image, Perpignan 2018 Crédits : Samuel Bollendorff

L’exposition de Samuel Bollendorff oscille entre le visible et l’invisible. Ce projet questionne tout autant notre responsabilité de citoyens face aux massives pollutions industrielles irréversibles, que notre responsabilité de regardeur devant ces images qui interrogent la pratique de photographie de paysages et de portraits. Samuel Bollendorff travaille depuis plusieurs décennies sur des parcours d’humains fragilisés, précarisés, violentés. Avec ce projet il tente de nous convaincre que fragilisés et violentés nous le sommes toutes et tous en violentant le vivant. 

Ce qui est intéressant c’est ce qui me permet de ne pas montrer mais de convoquer dans le texte les images que nous avons déjà chacun à ce sujet. Et c’est justement cet espace-là que j’essaie de préserver.

A partir du moment où on connait un événement il suffit juste de le relater pour pouvoir réanimer hors-champs ce qui se passe dans les images que je réalise. C’est pour ça que j’ai réalisé des paysages vides, j’ai souvent fait des images très vides, j’ai fait des images de moins en moins bavardes »

Les larmes de sirènes (océan pacifique nord), exposition "Contaminations" Festival Visa pour l'image, Perpignan, 2018
Les larmes de sirènes (océan pacifique nord), exposition "Contaminations" Festival Visa pour l'image, Perpignan, 2018 Crédits : Samuel Bollendorff

Que ce soit avec le son ou avec le texte c’est ce dialogue-là que j’essaie de mettre en place c’est-à-dire de proposer une image de départ pour pouvoir après laisser chacun convoquer ses propres images, ses propres connaissances ses propres expériences d’un sujet pour que finalement il ait une relation affectée 

La ville toxique (Anninton-Alabama-USA), exposition "Contaminations, festival Visa  pour l'image, Perpignan, 2018
La ville toxique (Anninton-Alabama-USA), exposition "Contaminations, festival Visa pour l'image, Perpignan, 2018 Crédits : Samuel Bollendorff

J’essaie de travailler depuis des années sur cette question de qu’est-ce qu’on montre  et qu’est-ce qu’on ne montre pas mais qu’on évoque pour essayer de réengager le public. »

Extraits

Interview du romancier Mickael Ferrier

Archive: Laurent Van Der Stock

Références musicales

Scoutt Niblett, Could possibly be

Bégayer, La rivière

Takushi Fukushima et Dominique Lentin, Feu follet

Site de Samuel Bollendorff

Festival Visa pour l'image 2018

Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......