LE DIRECT
Les Moulins de Mota del Cuervo à Castille-La Manche, en Espagne, immortalisés par Miguel Cervantes dans Don Quichotte

Samuel Hercule et Métilde Weyerganz : "Il n'y a pas besoin de tant d'artifice pour faire croire aux choses"

58 min
À retrouver dans l'émission

Auteurs dramatiques, metteurs en scène, comédiens, le tandem de la Compagnie La Cordonnerie, Samuel Hercule et Métilde Weyerganz revient à la scène avec "Dans la peau de Don Quichotte", et fait une relecture personnelle du mythe.

Les Moulins de Mota del Cuervo à Castille-La Manche, en Espagne, immortalisés par Miguel Cervantes dans Don Quichotte
Les Moulins de Mota del Cuervo à Castille-La Manche, en Espagne, immortalisés par Miguel Cervantes dans Don Quichotte Crédits : Manuel Cohen - AFP

Les chevaliers ne meurent jamais. Qu'ils soient ou non tristes figures, leur esprit demeure tant que d'autres après eux, hurlent au passage des TGV. Tant que d'autres après eux racontent leurs histoires, se battent pour les démunis, et contre les moulins à vent. En ce moment, sur les scènes de certains théâtres en France, Don Quichotte de la Manche, revient dans la peau d'un employé de bibliothèque. Comme à son habitude, la Compagnie de la Cordonnerie s'empare d'un texte qu'on dit classique, et le pirate avec délicatesse et intelligence. Quand apparaît à l'écran une bicyclette, on entend dérouler sa chaîne, et l'on voit comédienne et comédien manipuler une canne à pêche. Car le film est muet, le théâtre est d'objet, et la musique est vivante. Et nous déplions les cartons et les histoires avec Samuel Hercule et Métilde Weyergans. Dans la peau de Don Quichotte est le titre de ce ciné-spectacle qui vient de s'achever au Nouveau Théâtre de Montreuil et qui est en tournée actuellement en France.

[Samuel Hercule] Tout au long de notre spectacle, il est question de la fabrication : comment on fabrique les choses, comment avec les objets du quotidien, on fait des sons. On entre dans la fabrication du spectacle. Don Quichotte, c'est quelqu'un qui se fabrique un rêve, un monde parallèle. Ce sujet-là, on voulait lui faire écho. Cela se passe en quelqu'un, puis dans ses rêves, puis dans des terres de Picardie en 2000...

[Métilde Weyergans] Au départ, la Compagnie s'est créée dans un désir de théâtre et de cinéma, et de faire des choses ensemble. On est partis de courts-métrages, puis on est entrés dans le théâtre par le biais du jeune public. Aujourd'hui, on se dit "Tout public". La frontière est mince.

[Samuel Hercule] On se projette dans l'idée du spectacle. Souvent les spectateurs nous disent qu'ils ne voient pas tout, parce qu'il s'y passe plusieurs choses en simultané.

[Métilde Weyergans] L'idée, c'est l'invention, la réinvention, la trouvaille au cœur de notre travail. On travaille toujours autour de ces matériaux; la réalité, la fiction. 

Dans la peau de Don Quichotte, de Métilde Weyergans et Samuel Hercule
Dans la peau de Don Quichotte, de Métilde Weyergans et Samuel Hercule Crédits : La Cordonnerie.com

Programmation musicale

  • Weli Noel, L'anti héros
  • Générique de fin, Einsturzende Neubauten, The garden 

Site de La Cordonnerie

Nouveau Théâtre de Montreuil

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......