LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Saturnium

SMITH : "Le conte permet de jouer une nouvelle réalité"

58 min
À retrouver dans l'émission

L'exposition "La respiration des yeux dans le cadre" présente le travail de SMITH jusqu'au 28 janvier au CCBruges. Le photographe également deux ouvrages : Saturnium (éd. Actes Sud) et "Smith", une rencontre et un entretien avec l’historienne de l’art Christine Ollier (éd. André Frère).

Saturnium
Saturnium Crédits : SMITH / Galerie Les Filles du Calvaire

Un conte fameux raconte le désarroi d'un homme, qui, penché au dessus d'un puits pour y chercher de l'eau en pleine nuit, y découvre la lune. Sans penser au reflet il écope l'eau pour atteindre l'astre. Jusqu'à tomber dans le trou sur le dos et apercevoir, rassuré, la lune bien accrochée au ciel. 

Ne nous précipitons pas d'interpréter le conte et changeons d'espace. Dans le laboratoire de Marie Curie, un grand puits recouvert d'une chape de plomb aurait abrité au tout début du vingtième siècle, secrètement, quelques grammes de Saturnium. Mystérieuse découverte de la grande scientifique, qui aurait des effets sur la courbe du temps, du moins c'est ce que dit le conte que l'artiste Smith signe avec Antonin Tri Hoang.
 

"Je suis fasciné par les météorites et la charge mythologique, scientifique, poétique et dangereuse qu'elles comportent. Face à un cratère de météorite, on prend conscience plus qu'à n'importe quel autre moment, de la fragilité à laquelle on est soumis."

"On peut imaginer le Saturnium comme l'idée qu'on se fait des "multivers", des univers multiples, avec la possibilité qu'ils se superposent et que dans chaque univers le temps se déroule de manière différente."

"Je laisse beaucoup de liberté aux gens que je photographie. Ce que j'essaie de photographier c'est le moment où tout est possible, en terme de gestes, de regards. J'aime avoir le moment juste avant la limite, juste avant que la décision soit prise."

Saturnium
Saturnium Crédits : SMITH / Les Filles du Calvaire

L'exposition "La respiration des yeux dans le cadre" est à voir au Centre Culturel de Bruges jusqu'au 28 janvier.

Programmation musicale :

  • Sid Vicious, My Way,  1979
  • Mansfield Tya, Le Monde du Silence, 2015
Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......