LE DIRECT
The Ride, de Stéphanie Gillard

Stéphanie Gillard : "Comment fait-on pour être citoyen d'un pays qui a massacré son peuple ?"

59 min
À retrouver dans l'émission

La documentariste signe "The Ride", un film qui raconte la chevauchée d'une troupe de cavaliers Sioux traversant les grande plaines du Dakota, comme chaque hiver, pour commémorer le massacre de leurs ancêtres à Wounded Knee. Un voyage dans le temps, sur la transmission, l’identité perdue, l'histoire

The Ride, de Stéphanie Gillard
The Ride, de Stéphanie Gillard Crédits : Rouge International.com

Voilà ce que c’est : une vaste école. Une grande leçon de 450 kms, une leçon de survie. Tous les hivers, plusieurs dizaines de jeunes cavaliers  lakotas (Sioux), chevauchent dans le froid glacé, reprenant la route que leurs ancêtres ont tracé il y a 125 ans et se faisant raconter d’étapes en étapes, quelques bribes de l’histoire dont ils n’ont pas toujours connaissance - et l’Amérique non plus, très souvent - le massacre de Wounded Knee, la confiscation des terres, l’évangélisation, l’interdiction de pratiquer sa religion ou de parler sa langue. En même temps qu’ils apprivoisent leurs montures et ces paysages insensés, ils reprennent possession de leur mémoire et de leur présent. Stéphanie Gillard retrace en presque une heure et demie The Ride, cette chevauchée qui dure une quinzaine de jours. Sortie en salles le 7 février.

Cela faisait longtemps que je voulais faire un film sur ce coin-là, faire une adaptation de l'oeuvre de Jim Harrison, mais en documentaire. Je lisais tout ce qu'il avait écrit, et je suis tombée sur un livre de photographies dont il avait fait la préface. Ce qui m'intéressait dans l'oeuvre de Jim Harrison, c'était que dans tous ses livres, les personnages sont à la recherche des traces de l'histoire dans le territoire américain. 

Quand j'ai vu ces photos qui représentaient des cavaliers Sioux qui dévalaient les grandes plaines suivis par quelques voitures, on n'arrivait pas à savoir si ces photos dataient d'il y a cent ans ou d'aujourd'hui, sinon par les vêtements ou les voitures. Dans une même image, il y avait le passé et le présent qui se côtoyaient, et quand j'ai vu ça, je me suis dit c'est ça que j'ai envie de raconter.

Je me suis posé beaucoup de questions par rapport à ma légitimité en tant que Française. Ce n'était pas mon histoire, ni celle de mon pays, il y a des moments où je doutais, me disais que je n'aurais pas dû le faire.

Programmation musicale :

  • Alela Diane, Tired Feet
  • Générique de fin, Mariee Sioux, Black Snakes

Site de Rouge International

Tournée débats pour The Ride, quelques dates : Vendredi 2/02 : Chalon la Comète ; lundi 4/02 : Nantes, le Concorde ; mercredi 7/02 : Paris, Mk2 Beaubourg ; vendredi 9/02 : Biarritz, Le Royal ; vendredi 9/02 ; Paris, MK2 Beaubourg ; lundi 12/02 : Paris, MK2 Beaubourg ; mercredi 14/02 : Paris, MK2 Beaubourg ; samedi 24/02 : Foix etc.

The Ride, de Stéphanie Gillard
The Ride, de Stéphanie Gillard Crédits : Rouge International.com

Bibliographie

Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......