LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Thomas Lévy-Lasne

Thomas Lévy-Lasne : "La peinture est un lieu en amont des images"

59 min
À retrouver dans l'émission

Nous recevons le peintre pour son exposition à Collection Lambert à Avignon, dans le cadre du festival « Viva Villa » intitulé cette année "La fin des forêts". L'occasion d'évoquer son rapport au réel et au images, et son plaisir à peindre au quotidien.

Thomas Lévy-Lasne
Thomas Lévy-Lasne Crédits : Cédric Sartore

Pour sa quatrième année, et après le succès de l’édition 2018 à Marseille (5800 visiteurs à la Villa Méditerranée) ¡ Viva Villa ! 2019 est accueilli par la Collection Lambert en Avignon du 11 octobre au 10 novembre 2019.

Cela donne lieu à une exposition qui, jusqu’ au 10 novembre, présente les travaux d’une cinquantaine d’artistes dont ceux de Thomas Lévy-Lasne. 

Au Biodôme, 2019, huile sur toile, 150 × 150 cm.Thomas Lévy-Lasne, festival "Viva Villa!", 2019
Au Biodôme, 2019, huile sur toile, 150 × 150 cm.Thomas Lévy-Lasne, festival "Viva Villa!", 2019 Crédits : Thomas Lévy-Lasne

Extraits de l'entretien

"A la villa Médicis, une des choses dont j’étais très heureux, c’est d’avoir le temps de rater. J’ai passé beaucoup de temps à faires des mauvais tableaux, de petits essais. Dans mon parcours, il n’était pas évident d’avoir le temps de bricoler dans tous les sens, parce qu’il faut gagner de l’argent, faire des expos, et comme je suis très lent, ça me prends beaucoup de temps. C’est là que j’ai découvert mes pinceaux, car ça fait vingt ans que je fais de la peinture et je ne savais pas quelle marque de pinceaux je devais prendre : j’ai fait un casting mondial, j’ai trouvé les pinceaux qui m’allaient, et les six derniers mois de ma résidence, je n’ai fait que peindre."

"J’ai beaucoup travaillé sur la question du réchauffement climatique. C’est une question que j’avais en tête depuis très longtemps, notamment parce que je pense que cela a beaucoup à voir avec notre rapport au réel. J’ai beaucoup peint le rapport à la technologie, le fait de fuir le réel et de s’intéresser à l’ailleurs plus qu’à l’ici et maintenant. Je ne voulais pas croire à ce que savais, mais maintenant j’y crois dans mon corps. Je me suis posé la question de savoir si je devais continuer la peinture, mais je me suis dit que la question la plus intéressante était d’intégrer encore plus de tragique, c’est-à-dire encore plus sens du réel, dans nos vie."

"Ce que j’aime dans la peinture, c’est son côté performatif. Je prends beaucoup de temps à peindre des choses très banales, des choses de tous les jours. Je ne cherche pas l’événement, parce que ce qui m’intéresse c’est le non-événement. Je suis sensible à ces histoires de catastrophes. Je me suis rendu compte que le monde pouvait être différent de la structure qu’on m’avait donné au départ. Ça m’a rendu sensible u fait que tout est fragile et instable, que rien n’est donné, et évidement le donné du monde, le réel, la matière et la matérialité sont des choses auxquelles je me suis beaucoup accroché. C’est quelque chose qui me nourrit tous les jours."

"A Auschwitz", Huile sur toile, de Thomas Lévy-Lasne, festival "Viva Villa!", 2019
"A Auschwitz", Huile sur toile, de Thomas Lévy-Lasne, festival "Viva Villa!", 2019 Crédits : Thomas Lévy-Lasne

Lecture

Aurélien Bellanger, texte extrait du catalogue de l’exposition « La fin des forêts »

Archives

Jean Oberlé, RTF, 1958

Clément Rosset, émission « Nuits magnétiques », France Culture, 1980

Gérard Fromanger, émission « Les masterclasses », France Culture, 2017

Références musicales

Bonnie Banane, L’appétit

Flavien Berger, Océan rouge

Prise de son

Jean-Michel Bernaud

Vous pouvez écouter et/ou podcaster cet entretien en cliquant sur le lien ci-dessus

Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......