LE DIRECT
"Formes de vies", Sans Titre (Mlle Burican)

Valérie Jouve : "Le vivant n'est jamais statique, comme une jeune fille qui prend le soleil"

59 min
À retrouver dans l'émission

La photographe expose au Musée d'Art Moderne et Contemporain de Saint-Etienne " Formes de vie ", jusqu'au 16 septembre ; un parcours photographique sous la forme d'une conversation intime entre elle et sa région natale.

"Formes de vies", Sans Titre (Mlle Burican)
"Formes de vies", Sans Titre (Mlle Burican) Crédits : Valérie Jouve

"Parlant d'une maison ouvrière que Valérie Jouve photographie, Jean-Christophe Bailly écrit : "Normalement, il n'y aurait rien à dire et on ne ferait que passer, mais justement c'est là et ça se tient, et telle est l'énigme de toute photographie : que ce qui s'y tient en ayant été saisi se tient pour toujours. Ce que l'on voit en premier, donc, avant tous les détails que l'on peut inventorier c'est cette tenue. Mais là, et c'est encore un autre mystère, le fait que cette maison se tienne ainsi, si bien, naviguant entre le document et le conte de fées ne doit rien au hasard. C'est le résultat d'une prise, c'est la trace d'un passage et d'un regard. L'image montre ce qu'elle montre et comment elle montre et ce comment est le secret ou la manière de celui ou de celle qui a pris la photo ". En ce moment, au Musée d'Art Moderne et Contemporain de Saint-Etienne, qui fête ses 30 ans, Valérie Jouve (née à Firminy, à quelques kilomètres de Saint-Etienne), expose Formes de vie, à partir d'une série de photographies qu'elle a réalisées entre 1987 et 1991, dans sa région d'origine.

Je suis partie à dix-sept ans de cette ville. Les murs noirs, je m'en souviens très bien...

Cette exposition, je l'ai commencée avec des maquettes. La maquette, ça fait presque architecte, sauf que je ne construis pas. Je voulais offrir à Saint-Etienne, des images qu'on ne montre pas.

"Formes de vies", Sans Titre
"Formes de vies", Sans Titre Crédits : Valérie Jouve

J'avais en conscience que c'était un patrimoine qu'il fallait creuser. J'avais un grand-père très fier de ce monde ouvrier d'où il venait. J'avais envie, dans mon travail, de remettre cette culture à l'honneur, autre que celle de la culture dominante, d'en être fière à mon tour.

Cette exposition m'a beaucoup appris sur mon propre travail. C'était comme une extension d'atelier.

Ce n'est pas l'image qui crée la dimension de personnages, c'est des rencontres.

"Formes de vie", sans Titre (les Façades)
"Formes de vie", sans Titre (les Façades) Crédits : Valérie Jouve

Programmation musicale :

  • Bertrand Belin, Ça va ça va, ça va
  • Maud Octallinn, Super fière sur mon bulldozer
  • Générique de fin, Mathieu Boogaerts, L'espace

Lien MAMC de Saint-Etienne

Bibliographie

Formes de vies

Formes de vieValérie JouveEditions Fage, 2018

Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......