LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Notre innocence, mise en scène de Wajdi Mouawad.

Wajdi Mouawad : "Le pire des cas nous fonde"

59 min
À retrouver dans l'émission

Le metteur en scène signe le texte et la mise en scène de "Notre innocence", à La Colline, du 14 mars au 11 avril 2018. L'histoire d'un groupe d'amis confronté au décès brutal de l'une des leurs, Victoire, âgée d'une vingtaine d'années. Bouleversés, ses camarades se réunissent pour en parler.

Notre innocence, mise en scène de Wajdi Mouawad.
Notre innocence, mise en scène de Wajdi Mouawad. Crédits : Simon Gosselin

Faire parler la jeunesse d'une seule voix est une gageure. Une facilité aussi, dont usent sans modération des paroles politiques et/ou publicitaires. C'est plus long, plus compliqué, plus fin aussi, plus juste d'entendre dans ceux que l'on regroupe sous de discutables bannières générationnelles, des voix discordantes, diverses et singulières. C'est le chemin qu'emprunte "Notre innocence", le dernier spectacle de Wajdi Mouawad, au théâtre de La Colline. Partant d'un chœur à l'unisson, les jeunes gens réunis autour du suicide d'une de leurs camarades, craquellent, éclatent leur points de vue, disent des choses qu'elles et ils ne sont plus certains de penser, voient la vertu à un endroit puis à un autre, ne savent pas, ne savent pas, ne savent pas. Pensent que la bouilloire est cassée. Ce n'est pas si sûr...  

Quand l'artiste arrive à poser un geste juste, le spectateur perd le nord.

La question de la transmission est le mur sur lequel je me suis souvent heurté.

Les mots "radicalité", "pureté", "intégrité" renvoient aujourd'hui à une autre sphère... Nous les abandonnons.

Etre inconsolable du regard sur les choses que l'on pouvait avoir enfant, être hypnotisé par les détails, avoir envie de faire partie de l'enchantement avec lequel le monde se présentait à nous. Comment retrouver ce regard ? Comment faire pour refuser de se consoler de cette perte-là ?

L'acteur devient un lieu de mémoire. Le lieu de l'enfance que l'on croyait disparu.

Notre innocence, mise en scène de Wajdi Mouawad.
Notre innocence, mise en scène de Wajdi Mouawad. Crédits : Simon Gosselin

Ce chœur là est une "poéthique". Il y a une éthique entre eux. Ils doivent être juste à l'unisson. Il y avait dans le travail des nécessités qui font société. Créer une parole en commun ne veut pas dire penser tous la même chose. C'est aussi penser pour l'autre, avec l'autre, à côté de lui.

Héroïsme et désobéissance vont ensemble face à l'autorité, surtout quand on a vingt ans. Tu as vingt ans, tu es un héros, n'écoute personne !

Programmation musicale :
Camille Hardouin, "Je veux pas"
Kevin Ayers, "The Confessions of Dr. Dream"

Intervenants
  • Auteur, metteur en scène, comédien et directeur du théâtre national de la Colline
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......