LE DIRECT

24 heures France-Allemagne: La correspondance interscolaire / La création de l'Office Franco-Allemand pour la Jeunesse

59 min
À retrouver dans l'émission

Francois Jacquet-Francillon et Mathias Delori sont nos invités cet après-midi. Nous évoquerons avec eux la correspondance scolaire dans le projet de pédagogie active de Célestin Freinet, et dans un deuxième temps la façon dont l’Office Franco-Allemand de la Jeunesse (OFAJ), s’appuie entre autres sur la correspondance et les échanges scolaire set extra-scolaires pour travailler au rapprochement des deux peuples dans les années 60. Il s’agira de la seconde étape de cette semaine toutes faites de ponts entre la France et l’Allemagne.

souris france allemagne de plantus
souris france allemagne de plantus Crédits : Radio France

Deuxième étape de cette semaine toute entière consacrée à ce qui circule entre la France et l’Allemagne: aux ponts, aux porosités, au récits construits en commun, à la mémoire évidemment, à toutes sortes de correspondances. Aujourd’hui, prenons le mot au pied de la lettre. Si la pédagogie active notamment prônée, et imaginée par Célestin Freinet se sert de la correspondance entre les élèves d’un village à l’autre, pour dialectiser l’oral et l’écrit, dynamiser le rapport à la rédaction, nourrir la curiosité à l’égard de l’autre, et encourager une inscription de l’individu dans le collectif, ces principes, ces croyances, sont repris dans le cadre des échanges entre la France et l’Allemagne, notamment après la création de l’Office Franco-Allemand pour la jeunesse, qui n’espère pas moins, en 1963, que former une nouvelle génération, exempte de préjugés et garante de la paix à venir.

Deux temps donc pour cette discussion: avec François Jacquet-Francillon d'abord, nous aborderons la place de la correspondance et des échanges scolaires dans la pédagogie et le parcours de Célestin Freinet. Vous êtes professeur de Sciences de l’Education à Lille 3.

Avec Mathias Delori, politologue, chargé de recherche au CNRS (Centre Emile Durckeim à Bordeaux), nous nous demanderons sur quelles croyances se fondaient le projet originel de l’OFAJ et ce que fut la réalité des impacts de ces échanges franco-allemands.

Mais pour commencer, nous avons rendez-vous avec les rayonnages d’une bibliothèque, celle du comédien Reda Kateb que nous explorons jusqu’à vendredi. A voir la couverture de L’œuvre en fragments de Kateb Yacine qu’il s’apprête à ouvrir, on suppose que le livre fut trimballé depuis de nombreuses années et dans de très nombreux endroits. C’est que le comédien entretient une relation toute particulière avec le verbe de ce grand poète algérien.Reda Kateb lit Kateb Yacine, on écoute.

L’imagePolaroïd du jour ce sont deux déglingos pour une seule voiture.

Enfin, langue allemande toujours: vers 16h50 dans le Poème du jour: les poèmes de Paul Celan sont lus toute cette semaine par les comédiens de la Comédie Française.

Programmation musicale
Amazigh Kateb, Bonjour

Jake Bugg, Lightning bolt

Barbara, A Göttingen

Archives et extraits

  • Extrait du film « L'École buissonnière », réalisé par Jean-Paul Le Chanois et sorti en 1949 (DVD Doriane Films)

- René Daniel , instituteur, premier correspondant de C.Freinet (archive ICEM, Institut Coopératif de l'Ecole Moderne - Pedagogie Freinet)

- Charles de Gaulle , discours à la jeunesse allemande, Château de Ludwigsburg, 9 septembre 1962 (à retrouver en intégralité dans Les Nuits de France Culture )

- Maurice Herzog , secrétaire d'Etat à la Jeunesse et aux Sports, interviewé à l'issue du Conseil d'Administration de l'Office franco-allemand de la Jeunesse le 15/06/1965

Les 50 ans du Traité de l'Elysée, dossier spécial sur franceculture.fr

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......