LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

ARGENT (4/5): Zola, L’argent et la figure du bourgeois dans les lettres modernes

58 min
À retrouver dans l'émission

Avant-dernier temps d'une semaine qui questionne l'argent. Jean-Yves Mollier est historien, professeur d'histoire contemporaine à l'université de Versailles. Ses recherches portent sur le livre, l'édition et lecture dans le monde (XV°-XXI° siècles) et sur l'histoire de l’édition française. Il évoquera avec nous le motif de l'argent dans la littérature du XIXème siècle.

Jean-Yves Mollier
Jean-Yves Mollier Crédits : Dupeyron

La sociologie lundi, la psychanalyse mardi, le cinématographe de Robert Bresson hier, nous ont, jusqu’à aujourd'hui, permis de penser l’argent en tant que lien à l’autre, dans un aspect fort symbolique. L’argent s’est trouvé être toujours le nom d’autre chose. Il paraîtrait qu’avec la littérature, et un certain tournant dans sa production lors de la première moitié du XIXème siècle, l’on puisse découvrir plusieurs figures nouvelles dans leur rapport à l’argent. Les lecteurs d’une part, de plus en plus nombreux à pouvoir accéder à la production littéraire par le truchement des feuilletons dans les journaux ; les auteurs, d’autre part, qui, par ce biais, peuvent tenter de vivre de leurs écrits et acquérir une certaine indépendance ; enfin, des personnages nés, peut-on supposer, de ce nouveau rapport à l’argent: bourgeois, financier, hommes d’affaires, qui peuplent par exemple le dix-huitième volume des Rougon-Macquart de Zola : L’argent.

La littérature se penche sur l’argent, et nous avec. Jean-Yves Mollier est notre invité cet après-midi pour nous y aider, à la lumière du XIXème siècle.

Nous commençons avec le déballage de bibliothèque, occasion de dresser un portrait en douce et en lectures des comédiens et comédiennes se prêtant à l’exercice. Dont les choix sont parfois beaucoup plus parlants que n’importe quel interview. Christine Pignet choisit de faire lecture du préambule à la Déclaration Universelle des droits de l’homme , ainsi que les cinq premiers articles.

Le Polaroïd du jour regarde une sauvagerie inexploitable.

Vers 16h50, nous écouterons un nouveau Poème de Frederico Garcia Lorca , pour réchauffer le fond de l’air qui peine, ici en tous cas, à passer la saison. Mais le cœur est chaud, et nous le démontrerons jusqu’à 17h.

Programmation musicale

Antonio Vivaldi, Stabat Mater (Stabat Mater dolorosa - Largo). Interprétation: James Bowman

Laure Mvula, Can't live with the world

Ignatus, L'argent

Jacques Offenbach, La vie parisienne , Acte I - Air du Brésilien. Interprétation: Michel Plasson et l'Orchestre du Capitole de Toulouse

Intervenants
  • Historien à l’Université de St Quentin en Yvelines et spécialiste de l'histoire de l'édition
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......