LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Artifice (3/5): Le maquillage, un artifice ?

59 min
À retrouver dans l'émission

Troisième étape de cette semaine sur l'artifice: après la littérature et les drogues hier, aujourd’hui nous maquillons les ondes. Notre invitée Martine Tardy signe une brève Histoire du maquillage, des Egyptiens à nos jours (Danglès, 2012).
Lundi Olivier Cadiot explorait la notion d’artifice à la lumière de son expérience d’écrivain et de lecteur. Au cours de l'entretien d'hier, Claude Escande relisait la relation d’addiction à la lumière artificielle de croyances pas du tout libératrices.

Aujourd’hui, les yeux sont soulignés de noir, la bouche soulignée de rouge, le teint légèrement éclairci, les joues relevées d’un peu de rose. Le visage maquillé, sans rien vouloir dissimuler forcément. Le visage souligné dirait-on dans le meilleur des cas, car, dit le poète, l’artifice n’embellit que le beau. De tous les artifices en voilà un qui dure, et qui souffre, ou gagne, lui aussi, de son opposition à la nature.

Martine Tardy signait en 2012 pour les éditions Danglès Histoire du maquillage, des égyptiens à nos jours.

Bibliographie indicative et travaux universitaires sur le maquillage et les cosmétiques:

Catherine Lanoé , historienne, auteur de La poudre et le fard : une histoire des cosmétiques de la Renaissance aux Lumières (Champ Vallon, 2008), un ouvrage issu de sa thèse.

Nous renvoyons aussi aux travaux de Jean -Pierre Goubert , historien spécialisé en histoire sociale de la santé, auteur de La Conquête de l’eau (Robert Laffont, 1986), étroitement liée à la toilette et au maquillage) ainsi que d'une Une histoire de l’hygiène en 2008 (Fayard/Pluriel)

Sur les origines égyptiennes du maquillage, les travaux de Nathalie Baduel , dont la thèse portesur l'anthropologie du fard et de la palette à fard en Egypte pré-dynastique ( aux alentours de – 4000 ans).

Pour commencer, en voilà une raison d’aller chez votre libraire. Chaque jour un comédien vous fait découvrir un texte qu’il aime, et d’une façon ou d’une autre, parle un peu de lui en lecteur. Cette semaine, Denis Lavant déballe ses rayonnages . On y trouve des raretés. Aujourd’hui, il nous lit un extrait de [Le sang du ciel, de Piotr Rawicz](http://www.franceculture.fr/emission-je-deballe-ma-bibliotheque-denis-lavant-nous-lit-35-2014-01-08), un texte de 1961.

Sur le Polaroïd du jour, un paysage plein de vin.

Vers 16h50, c’est fardée que Caroline Breton lit un poème de l'auteure haïtienne Evelyne Trouillot.

Programmation musicale

  • Nitta Jo, Ta voix

  • William Fitzsimmons, Centralia **

  • Marie Laforët, Ivan, Boris et moi

Lecture

  • Charles Baudelaire, Eloge du mauillage
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......