LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Artifice 4/5 : Feu !

58 min
À retrouver dans l'émission

Quatrième temps d’une semaine consacrée à l’artifice. Aujourd’hui, c’est le feu d’artifice qui nous occupe. Notre invité Christophe Berthonneau est artificier et directeur artistique du Groupe F, un collectif interdisciplinaire qui use du feu d'artifice dans ses créations internationales de théâtre.
Selon Gaston Bachelard, le feu est roi dans la puissance des métaphores... (archive puisée dans une causerie du philosophe pour l'Université radiophonique internationale en 1952)

Écouter
3 min
Écouter

Ecriture, lecture, clinique de l’addiction et maquillage nous ont jusqu’alors permis d’aborder le mot artifice sans le feu. Aujourd’hui il est là. Il y a le décompte, l’allumage, et l’explosion. On ne naît pas flamme, on le devient, et dans cette phrase, lumière, feu et violence se confondent. Chacun se souvient d’une fête de village où les chiens se cachent sous les tables et où les amoureux voient dans les couleurs explosant, une peinture de l’orgasme. D’autres se souviennent de grands feux d’artifice ornant la tour Eiffel, les châteaux, le pont du Gard. Près de 8000 feux d’artifice éclairent par chaque année le ciel français. L’art d’allumer un espace en pleine nuit convoque les utopiques, les Prométhée, les Icare, les rêveurs et les poètes, car le temps se consume dans le feu et vice versa. Avec eux une forme d’abstraction triomphe. C’est probablement ce qui accroit le frisson, et fait de cet artifice, qui contraignant la nature se mesure à l’ordre divin, une possibilité de célébrer le pouvoir, ou de le déjouer . Le Groupe F , la compagnie de Christophe Berthonneau , a - dit-on - révolutionné l’art du feu d’artifice.

Auparavant Denis Lavant nous lit un extrait de Schrummschrumm, ou l'excursion dominicale aux sables mouvants de Fernand Combet .

Sur le Polaroïd du jour, les vertiges sont fixés.

Vers 16h50, voix lumineuse et place au présent, Caroline Breton nous lit un poème d’Evelyne Trouillot issu du recueil Par la fissure de mes mots paru chez Bruno Doucey.

Programmation musicale :

  • Mama ! Milk, Lamb and Mutton

  • Jérémie Kisling, La vie est ailleurs

  • Astor Piazzolla, Otono porteno

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......