LE DIRECT

Artifice 5/5 : Voix artificielles – Carte blanche musicale à Greg Beller

59 min
À retrouver dans l'émission

Pour clôturer cette semaine consacrée à l’artifice, nous confions une carte blanche sonore sur la voix artificielle à Greg Beller, ingénieur, musicien et chercheur à l’IRCAM.

Grégory Beller
Grégory Beller

Ecriture, lecture, drogue, maquillage, mais aussi feu d’artifice, telles furent nos angles d’approche. Puisque notre jeune tradition veut que chaque semaine se termine en son, voyons ce que la réalisation sonore informatique peut faire de nos voix. La dialectique la plus à l’œuvre quand on évoque l’artifice c’est évidemment celle qui l’oppose à la nature. Que reste-t-il de la voix « naturelle » quand on la synthétise, et dans quelle mesure ce point de départ de la nature intéresse-t-il encore ? L’artifice, on l’a vu, se joue de sa visibilité, et la seule imitation de la nature, d’une certaine façon, ne lui suffit pas. Les voix artificielles ont une prosodie, un rythme, une fréquence, difficile ou impossible à tenir pour un interprète humain, c’est donc cette maîtrise technique, qui poussant les limites du jusque-là-réalisable ouvre des zones de création inusitées.

La sélection sonore de Greg Beller :

  • Tristan Murail , Les Sept paroles

  • Georges Aperghis , LunaPark

  • Annie Dorsen , A piece of work (composition de Greg Beller)

  • Greg Beller , Babil On (voix de Richard Dubelski)

  • Matthieu Roy , Nous les vagues

Auparavant, abandonnez les prévisions et tendez l’oreille à la dernière lecture de Denis Lavant . C’est un extrait de Piotrus de Leo Lipsky.

Sur le Polaroid c’est un bain.

Vers 16h50, vraie voix et vrai poème. Caroline Breton lit un dernier poème de l’auteure haïtienne Evelyne Trouillot.

Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......