LE DIRECT

Buts (4/5) : Garder les cages - Portrait d’un portier

59 min
À retrouver dans l'émission

Quatrième moment d’une semaine orientée vers les buts. Aujourd’hui, nous sommes dans des cages de handball. Notre invité, Mathieu Kreiss est gardien de but, il a officié en première puis en deuxième division masculine. Il entraîne aussi les gardiennes d’Issy Paris Handball, club finaliste du championnat de France de D1 féminine - LFH. Avec lui, nous évoquons le métier de gardien, son entraînement spécifique, et la place éminente qu’il occupe dans une équipe de handball.

Mathieu Kreiss
Mathieu Kreiss

Aujourd’hui le but est de ne pas prendre de but comme on dit. Si nous avons réfléchi lundi à l’idée de projet, mardi avec le commentateur sportif Pierre-Louis Basse à la construction collective et individuelle permettant de marquer au football, et hier à la notion de but dans le bouddhisme, aujourd’hui, nous passerons le reste de l’heure dans les cages ou presque. Le handball est un sport collectif qui voit s’affronter deux équipes de sept joueurs, sur un terrain aux extrémités duquel trônent deux cages. L’équipe gagnante est celle qui parvient à marquer le plus de buts possibles. L’image du gardien ou de la gardienne des cages est celle d’un corps, souvent long, et paraissant pouvoir s’étirer à l’infini pour épouser et défendre la plus grande surface possible. Ce n’est pas rien de dire que leur rôle est essentiel. Alors, qui pour garder les cages ? Et comment les garder ? Comment la concentration et la défiance de la peur du choc se partagent le terrain pour ce dernier défenseur du camp, le seul à pouvoir utiliser ses pieds ?

Mathieu Kreiss est gardien de handball et entraîne ** les gardiennes d' Issy Paris Hand en LFH. A 38 ans, Mathieu Kreiss a évolué dans plusieurs clubs de la Ligue Nationale de Handball (Ivry, Dijon et Istres) et en ProD2 (Metz, Cesson et Massy).**

En attendant, nous sommes encore, et ce jusqu’à demain, dans la bibliothèque de la comédienne Ava Hervier . Aujourd’hui, elle nous lit a un extrait du Théâtre des paroles de Valère Novarina.

Sur l’image Polaroid du jour apparait une lettre de motivation.

Vers 16h50, on écoute un poème de Gilles Aillaud.

Programmation musicale :

  • Serge Gainsbourg, Variations sur Marilou

  • Nicolas Paugam, Le col du Galibier

  • Dr Dre feat. Snoop Doggy Dog, Still D.r.e.

Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......