LE DIRECT

Caméra de haut vol

58 min
À retrouver dans l'émission

Jacques Perrin et Stéphane Durand
Jacques Perrin et Stéphane Durand Crédits : baert

Cette semaine, nous sommes tout près du ciel, en compagnie des oiseaux. Et si l’on s’approche follement des ailes, on entend l’action des muscles. On entend le battement. Entre toutes les choses qui marquent à la vision du Peuple migrateur, ce film tourné pendant quatre ans et sorti en 2001, il y a ce bruit précis de l’aile qui permet le vol, ce bruit entendu de près. Après il y a les chiffres, puis les boussoles. Comment diable, tous ces oiseaux se repèrent-ils? Réponse: les astres, réponse: les champs magnétiques, la mémoire des gènes. Sans oublier ce qui commanda certainement à l’entreprise, un hommage à la beauté.

Jacques Perrin a réalisé Le Peuple Migrateur avec la complicité de Stéphane Durand , biologiste et ornithologue: tous deux sont nos invités cet après-midi.

En guise de tout début, prenez dans la cuisine de Monsieur Jacques Weber. Cinq extraits de textes, pour une seule voix, c’est le principe du déballage de bibliothèque. Le comédien choisit aujourd’hui un extrait du roman La déesse des petites victoires . Plus précisément, il choisit de lire la note de l’auteur, faisant la part de ce qui dans son livre relève du réel et de la fiction. Yannick Granneck dans la voix de Jacques Weber. On écoute .

L’image Polaroïd vous emmène chez le dentiste, parce qu’il faut bien y passer.

Dix minutes avant la fin, nous sommes toujours rattrapés par le Poème du jour qui s'attarde cette semaine sur l’œuvre de Geogres Fourest et son recueil La négresse blonde (José Corti).

Programmation musicale

Edith Piaf, Mon manège à moi

Motorama, In your arms

BOF Le peuple migrateur, Dans la fumée des usines

Pierre Louki, Oisifs oiseaux Luigi Boccherini, Fandango

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......