LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Ce que dirait le musée s'il dansait

59 min
À retrouver dans l'émission

Gilles Amalvi
Gilles Amalvi Crédits : Baert

Sur un plateau, une idée, se demander comment exposer le mouvement, la danse? Comment le musée pourrait s’en charger? Et s’il s’en chargeait, par la parole notamment, de quoi serait faite cette parole ? Le Musée de la danse à Rennes pétrit ces questions depuis trois ans maintenant, à l’initiative de Boris Charmatz son directeur. Et une émission de radio devant les gens, sur la scène, pour activer ces mêmes questions, ça existe là bas. Foucault, Deleuze, ou Celan, y donnent leur mots, presque à ciel ouvert, via la voix d’un autre penseur. Gilles Amalvi est écrivain, ses émissions courront sur 2012 au Musée de la Danse, mais pour l’heure il est notre invité.

A 16h50, le Boudoir : "Mythomanies" par François Noudelmann

Les mythomanies carnivores . Le repas de fête est l'occasion de s'interroger sur les petites mythomanies affectées à ce rite : on se raconte des histoires, on se construit des imaginaires à propos de ce qu'on mange ensemble.

Aujourd’hui, Harold Pinter nous écrit dans la voix de Micha Lescot. On aura tenu bon face à la guerre le temps illusoire d’un Polaroid et tourné autour du musée via la poésie de Georges Perec. On aura pris par le bon bout des réflexions qui nous animeront toute la semaine et réactivé radiophoniquement ce projet exaltant qu’est le Musée de la danse. On aura définitivement renoncé au foie gras pour Noël. Raisonnable pour un lundi.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......