LE DIRECT

Ce que l'on peut dire de l'Enfant bleu

59 min
À retrouver dans l'émission

A.Cape et C.Boulanger
A.Cape et C.Boulanger Crédits : baert

Henry Bauchau rencontre Lionel en 1976 dans un hôpital de jour. Lionel a peur. Henry Bauchau est psychanalyste. Il décèle chez l’adolescent de profondes qualités d’expression artistique, il élargit le champ. Ils élargissent la relation. Henry Bauchau est aussi poète, dramaturge, romancier. Il écrit donc. En 2004 paraît l’Enfant bleu (Actes Sud), Lionel devient Orion dans la fiction. Orion met des mots sur ce qui l’effraie. Et les mots d’Orion empruntent sans se confondre aux mots de Lionel. Aux mots des dictées d’angoisse par exemple qu’il faisait en séance d’analyse. Dans cette géographie de l’imaginaire, il y a trois grands ensembles : le Minotaure, L’île paradis n°2, et l’histoire des chevaux blancs. Motifs mentaux autant que picturaux. A l’Université catholique de Lille, le musée LaM propose une exposition hors les murs qui réunit jusqu’au 21 juillet, 80 œuvres de Lionel, et laisse voir la cohérence et la richesse de celle-ci.

Anouck Cape , docteur en littérature, travaille sur les représentations culturelles de la folie et la notion d'auctorialité et Christophe Boulanger est chargé de conservation de la collection d’art brut au LaM à Villeneuve d'Ascq: tous deux ont dirigé l’ouvrage-catalogue qui paraît aux éditions Actes Sud.

Conjonction in Lionel, L'enfant bleu d'Henry Bauchau
Conjonction in Lionel, L'enfant bleu d'Henry Bauchau

Le Polaroïd est chanté par mille voix, multipliez les cordes, c’est tout bon.

Pour la fin, on referme doucement le recueil exploré du poète Paul Celan et on se quitte.

Avant cela, Marianne Denicourt finit le déballage de sa bibliothèque. Très tranquillement. Avec une œuvre posthume de Fernando Pessoa publiée pour la première fois en 1982. Attribuée par l'auteur à son « semi-hétéronyme » Bernardo Soares, elle constitue un recueil inachevé de réflexions, de pensées, d'aphorismes et de poèmes en prose, rédigés de manière inconstante et notés sur des feuilles éparses avec l'indication O Livro do desassossego entre 1913 et 1955.

Marianne Denicourt a déballé sa bibliothèque cette semaine. Elle en termine aujourd'hui avec Le journal de l’intranquillité de Bernardo Soares de Fernando Pessoa.

Programmation musicale Schönberg, La nuit transfigurée (dernier mouvement) Human don't be angry, 1985 Cartola, Preciso me encontrar

Notre projet, transcription manuscrite par Henry Bauchau
Notre projet, transcription manuscrite par Henry Bauchau Crédits : Fonds Henry Bauchau
Le démon dictateur, bannière 1981, acrylique sur papier
Le démon dictateur, bannière 1981, acrylique sur papier Crédits : Lionel
Labyrinthe de Paris, 1983, encre et gouache sur papier
Labyrinthe de Paris, 1983, encre et gouache sur papier Crédits : Lionel
Intervenants
  • chargé de conservation de la collection d’art brut du musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut de Lille Métropole
  • Psychanalyste et docteure en littérature
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......