LE DIRECT

D’abord, l’oreille

58 min
À retrouver dans l'émission

Premier temps d'une semaine consacrée à l'écoute: nous recevons Nicolas Grimault, chercheur en psychoacoustique, membre du laboratoire Cognition Auditive et Psychoacoustique de l'Université de Lyon.

Nicolas Grimault
Nicolas Grimault Crédits : baert

On partirait d’un schéma en trois moments: une stimulation sonore/ flèche/ l’appareil acoustique humain/flèche/ la sensation d’écoute.La psychoacoustique part de l’idée qu’il doit exister des règles communes, universelles, gouvernant les sensations éveillées par les stimulations auditives. Bien. Tentons alors, sans l’image mais avec le son, de modéliser simplement le système auditif, oreille externe, oreille interne, qui est au cœur du premier schéma, et pour les débutants tout du moins, au cœur de l’écoute. Ensuite, nous parlerons des deux extrémités du schéma que sont les stimulations d’une part, et les sensations d’autre part. S’il paraît que l’oreille interne fait le tri, selon quelles informations le fait-elle ? Et nous répondrons, ça c’est alléchant, à des questions comme Pourquoi l’éléphant a-t-il peur de la souris ? ou Le rock est-il plus dangereux pour l’oreille que la techno ?

Pour répondre à ces questions et bien d'autres, Nicolas Grimault est notre invité, chercheur au Laboratoire Cognition Auditive et Psychoacoustique de l'unité Neurosciences et Systèmes Sensoriels à l'Université Claude Bernard de Lyon.

Mais prenons les choses par le début: à savoir, un bon déballage de bibliothèque. Presque dans les règles de l’art, puisque c’est dans nos studios que Marianne Basler est venu lire cinq textes qui lui tiennent à cœur. Elle commence par un extrait de Le Dernier client de la nuit (La Vie matérielle ) de Marguerite Duras.

L’image Polaroïd du jour, c’est un amour fou lancé sur des rails. A l’aveugle.

A 16h50 dans le Poème du jour , nous déposerons dans vos oreilles quelques vers de Louis Aragon dits par les voix de la Comédie Française.

Programmation musicale

Léo Marjane, J'ai vendu mon âme au diable (interprété par Aurélie Billetdoux et Sébastien Lemerre)

Daughter, Youth

Monkomarok, Le conseil de l'ORL

Angelic Upstarts, Solidarity

Pas la peine de crier et l'Académie du spectacle équestre de Versailles vous proposent de gagner des places pour assister à La Voie de l'Écuyer , un spectacle chorégraphié par Bartabas, dimanche 3 et jeudi 7 mars à 15h, et samedi 9 mars à 18h (invitation valable pour 2 personnes dans la limite des places disponibles). Pour ce faire, écrivez à: info@acadequestre.fr

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......