LE DIRECT

Dérive (3/5): Jeunes en errance

58 min
À retrouver dans l'émission

Troisième moment de notre semaine tissée autour de la dérive. Notre invité, François Chobeaux , a été à l’initiative des premières actions conduites sur les festivals de musique en France auprès des jeunes en errance au début des années 90.

François Chobeaux
François Chobeaux

Lundi nous écoutions trois navigateurs faire le récit de moments de dérive imposés par des avaries techniques en pleine mer. Hier, nous évoquions avec Didier da Silva, l’écriture par la dérive, dans un livre voguant au fleuve des coïncidences.

Aujourd’hui, nous regardons avec attention, les parcours de jeunes gens que l’on dit « à la dérive ». Nous avons évoqué l’éloignement d’un cap fixé en écriture et en navigation, ici il s’agirait de l’éloignement progressif d’une norme sociale (mais dictée par qui ?) et de l’éloignement de soi (entrainé par quoi ?) La littérature en sciences humaines, sociales, parlent de jeunes « en errance ». Ce beau mot, regroupe des réalités évidemment plurielles, qui sont rendues très visibles au cours des années 90 en France, et nourries de plusieurs ascendances culturelles. Les Wandervogel allemands au début du XXème siècle, la beat génération, les beatniks, les travellers, les punks… Ils sont aussi le produit de désarrois individuels et de dysfonctionnements ou de l’absence d’adaptation de la psychiatrie, de la justice, au suivi des mineurs…

François Chobeaux travaille sur ces profils de jeunes en errance depuis 1992. Ancien responsable des secteurs social et jeunesse des CEMEA (Centres d'Entrainement aux Méthodes d'Education Active), il est rédacteur en chef de la revue Vie Sociale et Traitement s et animateur du réseau national « Jeunes en errance ». Il est notamment l’auteur de Nomades du vides (Actes-Sud, 1996), Intervenir auprès des jeunes en errance (La Découverte, 2009).

.
.

Avant toute chose, laissons-nous guider dans la bibliothèque de Maryline Canto. Elle choisit aujourd’hui, un extrait de Pleins de vie de John Fante.

Sur le Polaroïd du jour apparaissent un âne et des objets volants.

Vers 16h50, nous écoutons des poèmes de Charles Reznikoff.

Extraits/archives:

Programmation musicale :

  • The Zombies, She's Not There

  • Eels, Where I'm at

  • Ry Cooder, Brothers

L'équipe
À venir dans ... secondes ...par......