LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Eros émerveillé

59 min
À retrouver dans l'émission

zeno bianu
zeno bianu Crédits : BAERT - Radio France

En plateau cet après-midi, le poète Zeno Bianu qui publie Eros émerveillé, Anthologie de la poésie érotique française (Poésie/Gallimard).La poésie s’invite dans le boudoir. Tourner les pages et piocher au hasard dans ce que cinq siècles de littérature peuvent offrir d’érotique. Est-ce là un champ particulier ou le cœur simple de la poésie ? Le point précis décrit par Paul Valery, et cherché par le corps ? Ce que l’esprit cherche en même temps que la chair, relève de l’éternité et de l’indistinction. Selon Bataille, les deux, poésie et érotisme, permettent de les atteindre. Et si, fidèle à la formule, « la littérature doit tout dire à quelque point qu’en frémissent les hommes » alors nous inviterons à cette table L’union libre de Breton, le sublime été langue morte de Noël, l’Amour de Christophe Tarkos, ou Ensemble de Guillevic, il faut la vie entière pour embrasser la lecture de l’Eros émerveillé, et ça tombe bien puisque nous avons la vie devant nous, au moins. Zeno Bianu signe une Anthologie de la poésie érotique française, aux éditions Gallimard.

L’image du jour prend la route pour pause, pas pour détour, c’est un Polaroïd automobile. Le poème de la fin est tiré du recueil La liberté des mers de Pierre Reverdy .

En attendant, à 16h02, les liaisons sont dangereuses. En 1782 Pierre Choderlos de Laclos publie un roman épistolaire mettant en scène La Marquise de Merteuil et le Vicomte de Valmond. Se jouant tous deux de la société pudibonde qui les entoure, ils s’offrent à la luxure et se narrent leurs exploits de chair dans des lettres qu’ils s’envoient. Duel parfaitement pervers, trahissant l’ennui et l’incapacité de s’abandonner à l’amour. Catherine Jacob déballe sa bibliothèque et nous lit un extrait des Liaisons dangereuses.

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......