LE DIRECT

Journal (5/5) : Carte blanche musicale - Autoportrait d’un jeune journal

59 min
À retrouver dans l'émission

Pour clôturer notre semaine consacrée au « journal », peut-on faire le portrait musical d’un journal ? Emilien et Jean-Baptiste Bernard, membres fondateurs du journal Article 11 , se prêtent à l’exercice et évoquent leur journal trimestriel, créé en octobre 2010.
Cette semaine nous avons dit, lundi, qu'un journal était un lien, autant qu'un lieu, des coordonnées dans l'espace, à la jonction d'au moins deux confiances. Rédaction - direction, quand elles diffèrent. Et rédaction - lecteurs. Nous avons lu, mardi, le journal de César Fauxbras et suivi les vrais-faux déboires d'un chômeur des années 30. Nous avons creusé, mercredi, dans la chronique d'un chantier du grand Dijon et trouvé des textes, des images, plusieurs épaisseurs de pensée. Nous avons, hier, envisagé l'œuvre de Roman Opalka comme les différents niveaux d'un seul et même journal, celui d'une œuvre qui rejoint l’existence, témoigne de sa durée, témoigne du poids éprouvant, joyeux, signifiant, de chacun des jours tendus vers le blanc. Nous sommes une émission de radio et nous lisons les journaux.

Article 11 - mai/juin/juillet 2014
Article 11 - mai/juin/juillet 2014

En guise de conclusion à cette semaine entièrement imaginée autour du mot « journal », ou en guise d'ouverture, de réjouissance, d’espoir, de saine rage, nous donnons carte blanche au noyau dur d'Article 11 , pour faire leur autoportrait en musique.

Article 11 est un trimestriel, papier, couleur (dominante bleu nuit, pour ce qui est du texte) au format idéal à tenir en main. Dans le dernier numéro, à la faveur d’une page entièrement composée d’images, on lit les mots de Tristan Tzara. Ca dit : « Chaque page doit exploser, soit par le sérieux profond et lourd, le tourbillon, le vertige, le nouveau, l’éternel, par la blague écrasante, par l’enthousiasme des principes, ou par la façon d’être imprimée. » C’est un extrait du manifeste DADA, publié en mars 1918, et qui est d’une fraîcheur inouïe. Le même manifeste que nous sommes donc indirectement invités à lire dit : « On est humain et vrai envers l’amusement, impulsif, vibrant pour crucifier l’ennui. Au carrefour des lumières, alerte, attentif, en guettant les années, dans la forêt. »

Ca pourrait être un début d’autoportrait. Tout comme on peut trouver un début d’autoportrait dans la Une. Colorée, découpée, collée, et qui répond, plutôt violemment, à la Une de Libération , proclamant le 8 février 2014, « Nous sommes un journal ». Emilien et Jean Baptiste Bernard, qui ont créé Article 11 , en font aujourd'hui l'autoportrait en musique.

Pour commencer, Ingrid Donnadieu termine, dans la bonne humeur, son déballage de bibliothèque, en nous lisant un extrait de la Vieille qui voulait tuer le bon Dieu de Nadine Monfils. On l’écoute.

Emilien et Jean-Baptiste Bernard ont choisi de vous faire entendre leur journal en cinq morceaux :

  • **The Ex Orkest, « Kodend Asfalt » - Joujou, « C'est la rue » - Skip James, « Crow Jane » - Nuova Compagnia di Canto Popolare, « Tammurriata nera » - Rone & Alain Damasio, « Bora vocal »**

Sur le Polaroïd du jour apparaît une peinture tenace...

Vers 16h50, nous écoutons un dernier poème de Salvatore Quasimodo .

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......