LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

"La lettre" (4/5): La science des lettres en islam

58 min
À retrouver dans l'émission

**Quatrième moment d'une semaine consacrée à la lettre. Avec Pierre Lory, directeur d'études à l’EPHE, spécialiste du soufisme, nous quittons l'épistolaire pour nous intéresser à la mystique musulmane et plus particulièrement à la science des lettres en islam.**

Pierre Lory
Pierre Lory

Jusqu’à maintenant nous avons favorisé la lettre dans le courrier, dans la correspondance. Aujourd’hui il s’agit de prendre la lettre comme signe. Il existe dans la voie mystique de l’islam une science des lettres (al-sîmiyâ ) opérative et active. La relation entre le langage et la religion est une relation qui, dans les trois grands monothéismes au moins, est primordiale. En islam, cette science s’appuie sur la croyance d’un dieu s’étant fait verbe, plus encore, d’un dieu s’étant fait Livre dans le corps de celui auquel il fut révélé. L’idée de la révélation portant à discussion dans la mesure ou le verbe, et Dieu lui-même reste en permanence voilé. La gravure du livre dans le cœur confère à la langue une dimension primordiale, mais aussi à l’action de graver, et donc à ce que l’on grave : les lettres. La sîmiyâ étudie à travers les textes d'Ibn Arabi(XIIIème s), Rajab Borsi (XVè s.)..., les relations existant entre les lettres de l’alphabet, leurs attributs numériques, leurs correspondances symboliques, leur lien à la cosmogénèse, à l’équilibre et l’harmonie du monde etc…La science des lettres a plusieurs applications (magique , divinatoire) , mais cette étude ésotérique de la langue arabe peut se rapporter à une infinie méditation, très importante dans le soufisme, et bien que liée au langage, dont le mutisme serait l’une des plus désirables finalités.

Notre invité Pierre Lory est islamologue, directeur d’études à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes à Paris, titulaire de la chaire de Mystique musulmane.

Le Shams al-ma’ârif (Soleil des Connaissances) de Al-Bunî
Le Shams al-ma’ârif (Soleil des Connaissances) de Al-Bunî

Pour commencer, vous prendrez bien un peu de grande littérature. La comédienne Anne Lise Heimburger déballe sa bibliothèque pour nous, et aujourd’hui, elle nous lit Fugue de mort de Paul Celan , en version française puis originale.

L’image Polaroïd du jour montre trois renards roux.

Enfin, 16h50, tout le monde en conviendra, est une heure poétique, c’est donc celle que nous avons choisi pour faire entendre les mots d’Edmond Jabès , avec deux nouveaux poèmes du Livre de Yukel .

Programmation musicale - Ensemble Accentus (dir. L.Equilbey), La jeune fille et la mort

  • MUMFORD & SONS, Broken grown

  • Shahram Nazeri , Khour ava

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Intervenants
  • Directeur d'études à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......