LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

"La maison" (3/5) : Sans maison. Maison fragile. Maison mobile.

58 min
À retrouver dans l'émission

Troisième moment de notre semaine consacrée à la maison. Notre invité, l’architecte Stany Cambot, est l’un des fondateurs du collectif Echelle Inconnue qui, depuis 1998, met en place des travaux et expériences artistiques autour de la ville et du territoire. Ces expériences au long cours interrogent et associent les « exclus du plan ».

Stany Cambot
Stany Cambot Crédits : Radio France

Lundi, nous évoquions les liens entre architecture et vie privée, et envisagions combien celle-là bouge peut-être plus vite que celle-ci. Hier, nous écoutions les mots de Peter Zumthor, architecte imaginant bien construire des maisons dont il se retirerait pour laisser place à l’habité. Aujourd’hui, puisqu’il s’agit de dire la vérité, nous pouvons dire que la société contemporaine française parvient à fonctionner avec l’idée que certaines personnes, hommes ou femmes, peuvent vivre sans maison, sans abri ou dans deslogements de fortune ne leur offrant pas ce que l’on peut en attendre. Nous vivons collectivement avec cette réalité, principalement urbaine d’ailleurs. Et il semble que cette question de la possibilité de disposer d’un endroit digne où vivre soit l’une des plus brûlantes, mais souvent renvoyée à son insolvabilité. Pourquoi, comment, à quelle échelle penser cela ? Notre invité Stany Cambot , co-fondateur du collectif Echelle Inconnue en 1998, met en place des expériences et des travaux artistiques au cœur de la ville, au cœur de l’invisible des villes.

Avant cela, vers 16h20, la comédienne Carole Franck nous lit un extrait du roman de Nancy Huston, Instruments des ténèbres , tiré de sa bibliothèque.

L’image Polaroïd du jour, ce sont de petits hommes sculptant des grands.

A 16h50 dans le Poème du jour , Laurent Natrella de la Comédie Française lit les poèmes de Samuel Beckett.

.
.

Programmation musicale

  • Jay-Jay Johanson, Mr. Fredrikson

- Lily Allen, The Fear

  • Django Reinhardt et Stéphane Grapelli, La Marseillaise

Archives "De la boue, des rats et des Roms" , un reportage de Julie Marie- Leconte diffusé le 24.03.2013 (Interception, France Inter)

Le Regard d’Albert Jacquard , Le droit au logement, France Culture, 03.12.2001

"Rosa, luxe et les manouches", un film de Stany Cambot/ECHELLE INCONNUE

<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2013/10/5bd1c5ab-2c31-11e3-af2e-782bcb73ed47/838_rosa-luxe-et-les-manouches.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="ROSA, LUXE ET LES MANOUCHES, un film de Stany Cambot" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2013/10/5bd1c5ab-2c31-11e3-af2e-782bcb73ed47/838_rosa-luxe-et-les-manouches.jpg" width="560" height="310"/>
ROSA, LUXE ET LES MANOUCHES, un film de Stany Cambot
Plasticien, architecte (DPLG), Stany Cambot est aussi documentariste. Son prochain film, Rosa, luxe et les manouches (Captures Productions) sortira en 2014. Depuis 30 ans, un bouquet de roses dans les bras, il sillonne les nuits de Rouen. Ce soir, une raison supplémentaire le pousse à traverser la ville par ces lieux nocturnes : la recherche de « Mémoires », un cahier de souvenirs écrit par son ami décédé. Il est né dans une ville disparue, Rouen, celle du quartier Martainville, de la pauvreté, des bagarres au couteau. A l’âge de huit ans, son père lui pose un perroquet sur l’épaule et l’envoie sillonner bars et rues, de nuit, pour vendre des fruits secs. Pour fuir, il a pris un drôle d’ascenseur social qui l’a emmené à l’étal des marchés avec les manouches. Aujourd’hui il vend des roses. Il appartient à une histoire non écrite qu’il révèle aux angles des rues, des porches, des vitrines condamnées, des fêtes foraines. Il nous ouvre les portes et redessine la ville invisible.(Synopsis)

Intervenants
  • Architecte, initiateur du groupe "Échelle inconnue"
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......