LE DIRECT

La musique techno ou le pont souterrain

59 min
À retrouver dans l'émission

Quatrième étape ( techno ) de cette semaine toute faite de ponts entre la France et l’Allemagne. Amélie Ravalec et Mathieu Guillien sont nos invités. La première est réalisatrice, le second est musicologue. Nous évoquerons ensemble le souterrain minimal et musical qui existe entre Paris et Berlin.
Lundi nous avons lu un Richard Wagner ambigu, jeune, androgyne et génial sous la plume de Vincent Borel, mardi nous nous sommes souvenus de nos correspondances scolaires outre-Rhin; hier, nous évoquions la question du pardon à travers la lecture que Derrida fit de l’échange Jankélévtich-Raveling.

Aujourd’hui le pont est souterrain, musical, minimal, entre Paris et Berlin. 20 ans de musique techno, évoqué par ceux qui ont participé à l’avènement de ce mouvement dans les années 90. Le pont vaut en ce qu’il évoque deux univers tout de même assez parallèles car si porosités il y a, elles se font d’abord et surtout entre la ville de Détroit et la vieille Europe. C’est donc par là que nous prendrons l’histoire. Jusqu’à évoquer ce que la ville de Berlin a offert, notamment après la chute du mur, comme espace de liberté, mentale, et physique à ceux qui voulaient partager cette musique, comme un appel d’air. Paris, c’est une autre histoire…

Amélie Ravalec a réalisé le documentaire Paris/Berlin, 20 years of Underground techno . Mathieu Guillien a soutenu une thèse sur la techno minimale, il est chargé de cours en Histoire des musiques électroniques à l’Université Paris III Sorbonne-Nouvelle; ils sont nos invités cet après-midi.

En attendant, pour commencer cette émission, nous sommes encore, et pour encore deux jours, dans la bibliothèque de Reda Kateb . Aujourd’hui, il nous lit un extrait de « Sans nouvelle de Gurb » d'Eduardo Mendosa, une sorte de journal de bord d’un extra-terrestre recherchant son ami au beau milieu des terriens. On écoute Reda Kateb.

L’image Polaroïd du jour c’est une marche d’enfants décidés.

A 16h50, un autre poème de Paul Celan , toujours extrait du recueil De Seuil en Seuil paru en 1955 en Allemagne, traduit et publié en 1998 en France (Poésie Gallimard).

Photo du film "Paris / Berlin: 20 years of Underground techno" d'Amélie Ravalec
Photo du film "Paris / Berlin: 20 years of Underground techno" d'Amélie Ravalec

Programmation musicale

Skip James, I’ m so glad

KRAFTWERK, The robots

Ancient Methods, Dämmerung der Parhelia

Mass exodus, Gang wars

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......