LE DIRECT

La nuit (4/5) : La nuit est le moment

59 min
À retrouver dans l'émission

Quatrième étape d’une semaine nocturne. Aujourd’hui l’action a lieu dans une chambre au 18ème siècle. Nous évoquons le texte de Crébillon fils La nuit et le moment publié en 1755 avecnotre invité Patrick Wald Lasowski, professeur à l’université Paris VIII, spécialiste de la littérature du XVIIIe siècle, auteur notamment du Roman libertin du XVIIIe siècle (Gallimard/L’Infini, 2008) et du Dictionnaire libertin (Gallimard 2011).

Patrick Wald-Lasowski
Patrick Wald-Lasowski Crédits : Radio France

Hier, la nuit de l’amour était plongée dans les guirlandes de pourritures lumineuses de la mort. Druillet parlait de la nuit, hier. Aujourd’hui, la nuit de l’amour se fait sans amour, ou presque. Mais pas sans désir, ni goût.

La Nuit et le moment est un texte publié en 1755, écrit par Crébillon fils , de son long et vrai nom Claude Prospère Jolyot de Crébillon. Il y met en scène la parole. Un ébat de langage. Comprenant tout ce que l’amour physique suppose, préliminaires, détours, accélérations, et ralentissements. Crébillon modifiant son texte pendant des années, disait garder là le meilleur. Les corps sont abstractions, le décor d’un minimalisme ultra-contemporain, l’époque à l’interrogation des mœurs. Embrassez qui vous voulez. Aujourd’hui, France Culture et Radio France font une journée à micro partagé, entre hommes et femmes. Il se trouve que dans ce dialogue libertin du XVIIIème siècle, la parolen en quantitén n’est pas équitable. Mais il se peut qu’en qualité, en densité, elle le soit.

Notre invité Patrick Wald-Lasowski a dirigé l’édition dans la Pléiade des Romans libertins du 18ème, il est l’auteur de plusieurs livres sur la littérature du 18ème, notamment le Dictionnaire libertin aux éditions Gallimard.

Derrière nous sont installés Maelys Ricordeau et Denis Eyriey, ils seront Clitandre et Cidalise pour vous faire entendre des extraits du dialogue de La Nuit et le moment de Crébillon fils.**

Pour l’instant, c’est Julie Anne Roth que l’on écoute. Elle déballe sa bibliothèque avec aujourd’hui un extrait de Nord perdu de Nancy Huston.

Sur le polaroid du jour apparaît un aéroport et ça sent bon le gâteau.

Vers 16h50, tendez l’oreille à Felicien Jutner il vous dit un poème de Nuno Judice.

Programmation musicale :

  • Andreya Triana, A town called obsolete

  • Daniel Lanois, San Juan

  • Le duo de la Comtesse et de Suzanne, "Che soave zeffiretto" des Noces de Figaro de Mozart

.
. Crédits : Dessin de Pauline Semon
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......