LE DIRECT

« Le héros » (2/5) : Au nom de l’héroïne

58 min
À retrouver dans l'émission

Deuxième étape de cette semaine entièrement imaginée autour du mot "héros". Notre invitée Sandrine Treiner est auteur de L’idée d’une tombe sans nom publié ces jours-ci chez Grasset dans la collection "Nos héroïnes".

Sandrine Treiner
Sandrine Treiner Crédits : Radio France

Hier, Hélène Monsacré associait avec évidence le mot héros à l’Iliade , et plus encore, l’idée de héros à Achille. Pour abonder dans le sens de sa singularité elle évoquait son nom. Car pas d’anonymat pour le héros, mais un nom, pour lequel il se bat. Ce déchainement de violence, d’obstination, d’honneur, entendrait inscrire le nom au- delà de la mort. Lutter de son vivant contre l’oubli, la disparition, l’engloutissement. Le livre dont il est question aujourd’hui arrive après la mort, après la disparition, juste à temps, avant la dilution du nom de l’héroïne dans la grande histoire. La jeune révolutionnaire Manya Schwartzman écrit à sa famille depuis l’Union Soviétique, en 1937 « Ne venez pas. Nous nous sommes trompés. » C’est ce constat extra-lucide arrivé juste à temps lui aussi, qui constitue le début d’une préoccupation. J’utilise ce mot, plus que le mot enquête car dans préoccupation, il y a cette idée de quelque chose qui inquiète en dessous de la peau, sur un temps long. Qui serait une question posée à l’éthique, à l’idée de révolution, à l’idée d’une vie juste, une question posée à la présence. Qu’est-ce au fond que d’être présent à soi, et au monde dans lequel on vit, qu’est-ce au fond que cette vigilance ? Et de quelle manière cette présence peut outrepasser, résister, ne pas disparaître aux frontières de la mort ?

Ecrivain, historienne de formation, directrice adjointe de notre radio, notre invitée Sandrine Treiner publie « L’idée d’une tombe sans nom » aux éditions Grasset dans la collection "Nos Héroïnes".

Vous connaissez le programme, oubliez-le. A 16h02, il est l’heure de déballer les bibliothèques. Cette semaine la comédienne Nathalie Richard se prête à l’exercice. Aujourd’hui elle lit Les Ales de Céline Minard , une sorte de partie de chasse…

L’imagePolaroïd du jour montre des drapeaux flottants.

Vers16h50 , avec évidence nous avons choisi Aimé Césaire et la voix de Bakary Sangaré pour le Poème du jour : un duo héroïque et puissant. .

Programmation musicale

Orchestre symphonique de Bretagne, How we tried a new combination of notes to show the invisible or even the embrace of eternity de Olivier Mellano

Chelsea Wolfe, We hit a wall

Bruce Springsteen, The river

Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......