LE DIRECT

"Le héros" (3/5): L'homme providentiel, un désir politique de héros

59 min
À retrouver dans l'émission

Troisième étape de cette semaine imaginée autour du mot "héros". Notre invité cet après-midi est Jean Garrigues, historien, spécialiste de la vie politique française XIX-XXème, et auteur de Les hommes providentiels – Histoire d'une fascination française (Seuil, 2012).
Nous avons vu jusqu’alors, et par des biais bien différents, l’importance du nom, de la postérité, des différentes manières dont le récit inscrit le héros dans l’Histoire. Sa solitude. Il est temps de se demander quels genres de héros nous fabriquons aujourd’hui, et dans quelle mesure la figure politique de l’homme providentiel répond aux qualités, au parcours, aux archétypes du héros. Les références qui participent de la fabrication de l’homme providentiel ne manquent pas . Du vocabulaire messianique, à la convocation du bon père, rien n’est trop grand, ni trop profondément ancré dans la croyance, pour bâtir une solide image capable de perdurer, et devenir elle-même référence dans l’après.

Jean Garrigues
Jean Garrigues

Paradoxalement, pourrait-on dire, la vieille démocratie française, n’a pas été économe en matière d’hommes providentiels. Est-ce à dire que cet appétit trouve plus ses sources dans l’imaginaire collectif pétri de tradition monarchique, de guerre, de religion, que dans les besoins de la réalité politique ? Oublions les programmes, le sentiment est premier, s’exclamaient de nombreux commentateurs politiques lors des deux dernières élections présidentielles..

Notre invité, Jean Garrigues, est professeur d'histoire contemporaine à l'université d'Orléans, grand spécialiste de la vie politique française, en 2012, il publiait Les hommes providentiels - Histoire d'une fascination française (Seuil).

Ecoutez l'allocution radiotélévisée prononcée par le Général De Gaulle le 28 décembre 1958, une semaine après son élection à la Présidence de la IVème République...
Autre homme providentiel de la deuxième moitié du XXème siècle, Pierre Mendès France est investi à la Présidence du conseil le 18 juin 1954. Son gouvernement durera sept mois et dix-sept jours...

Écouter
<button class="replay-button paused aod playable" data-clip-type="extraits" data-broadcast-type="extraits" data-duration="95" data-duration-seconds="95" data-start-time="1381401781" data-extract-id="5cf63457-1add-455e-a969-e611958604e4" data-extract-title="Écouter" data-is-aod="1" data-next-media-info="" data-url="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/static/culture/sons/2013/10/s41/NET_FC_5cf63457-1add-455e-a969-e611958604e4.mp3" title="Écouter Écouter" data-diffusion-title="Écouter" data-diffusion-uuid="5cf63457-1add-455e-a969-e611958604e4" data-sharing="null" >Réécouter Écouter<?xml version="1.0" encoding="utf-8"?>écouter (1 min)1 min
Écouter

Pour commencer cette émission, nous sommes en compagnie de la comédienne Nathalie Richard qui poursuit le déballage minutieux de sa bibliothèque. Elle nous lit aujourd’hui un extrait de Les épinards crus d’Anne Luthaud.

Le Polaroïd du jour est une nouvelle main.

Vers 16h50, point de Providence, mais de la poésie. Celle, puissante, d’Aimé Césaire, dit par la voix puissante de Bakary Sangaré.

Programmation musicale

Billie Holiday, You don't know what love is

Grey Reverend, Everlasting

A perfect Circle, What's going on (reprise de Marvin Gaye)

Intervenants
  • historien, professeur à l'université d'Orléans, président du comité d'histoire parlementaire
  • homme d'Etat, général (1890-1970)
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......