LE DIRECT

Le premier de l'éloquence

59 min
À retrouver dans l'émission

Edouard Hervé du Penhoat
Edouard Hervé du Penhoat Crédits : RICHEUX - Radio France

Il y a eu concours, il y a donc eu premier. Et le premier en l’occurrence, remporte la palme de l’éloquence. Avant que Nanni Moretti ne remette celle du meilleur film, nous nous associons à l’Université de la Sorbonne pour une initiative toute singulière. Inspiré par Le concours de la conférence proposé aux avocats du barreau de Paris, « Fleurs d’éloquence » veut rendre hommage à l’art oratoire. Les10 mai dernier, huit étudiants en lettres ont donc développé leurs thèses, préparées en cinq heures sur un sujet imposé, et furent jugés sur la qualité de leur argumentation, l’élégance de celle-ci, mais aussi l’actio, ( voix, gestuelle, regard) déterminante dans la mise en scène de cette parole.

Edouard Hervé du Penhoat , a remporté ce concours.

Sophie Albert - Georges Sauveur
Sophie Albert - Georges Sauveur Crédits : RICHEUX - Radio France

Sophie Albert , maître de conférences à l’université Paris Sorbonne , Georges Sauveur avocat à la Cour , ancien Secrétaire du concours de la Conférence, tous les deux à l’origine du concours Fleurs d'éloquence.

étud
étud Crédits : RICHEUX - Radio France
etudi
etudi Crédits : RICHEUX - Radio France

Mathilde et Corentin, étudiants ayant participé au Concours, respectivement, troisième et deuxième prix.

L’image polaroid du jour s’imprime dans le noir une fois n’est pas coutume. Sommeil discrètement étalé au dernier rang. Pour la fin, c’est l’art tout court qui est célébré par Jean Cocteau , il rend hommage, dans le recueil Clair Obscur à ces inspirateurs, aujourd’hui : Hommage à Jarry . Mais pour commencer c’est Pierre Santini qui nous fait lecture. Comédien de théâtre, de cinéma, et de télévision, il a choisi de partager cinq textes qui lui tiennent à cœur. Après Cendrars, Rostand, et les discours des vieux chefs indiens, c’est un autre vieux chef dont il est aujourd’hui question. Hadrien.En 1951 Marguerite Yourcenar publie une biographie imaginaire de l’empereur romain. « Quoi qu’on fasse, écrit-elle, on reconstitue toujours l’édifice à sa manière, mais c’est déjà beaucoup de n’employer que des pierres authentiques. » Long travail d’érudition, très long travail d’auteur. Pierre Santini déballe sa bibliothèque, Les mémoires d’Hadrien, de Marguerite Yourcenar c’est le quatrième moment.

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......