LE DIRECT

Le repas (3/5) : Parler politique à table

59 min
À retrouver dans l'émission

**Troisième moment d’une semaine consacrée au repas. Aujourd’hui nous nous rappelons des banquets politiques. Notre invité, Vincent Robert , est historien du XIXème siècle. Il s'est notamment intéressé à l'évolution des cultures politiques en se penchant sur la pratique de la manifestation et sur celle des banquets. Il est l’auteur de Le temps des banquets : politique et symbolique d'une génération, 1818-1848 (Publications de la Sorbonne, 2010).**

Vincent Robert
Vincent Robert

Lundi nous avons évoqué la commensalité avec le sociologue Claude Fischler, et le plaisir et la pression qui s’exerce autour de ce rituel. Hier, nous avons écouté se préparer des repas de restes, d’amour, de couleurs, de paysages et de curiosités. Il est une plaisanterie souvent lancée demi-sourire-aux lèvres avant les repas de famille qui dit « On est d’accord, hein? on ne parle pas politique, cette fois! ». Eh bien, aujourd’hui, ce sera précisément le cas. Car évoquer la pratique des banquets de la première moitié du 19ème siècle, de 1818 à la chute de Louis-Philippe le 24 février 1848, c’est plonger la tête, les bras et l’estomac dans toute une culture politique et côtoyer la matrice de nos associations politiques contemporaines. Quand la liberté de se réunir et celle de s’associer n’est pas au menu de la vie sociale, le caractère privé du banquet le sauve de l’interdiction. Le regarder de plus près, observer sa progressive appropriation par le peuple, sa démocratisation, et la modélisation des aspirations sociales qu’il met en scène, permet de mieux comprendre que l’interdiction du banquet de la garde nationale du 12 ème arrondissement de Paris soit à l’origine de la Révolution de 1848. Vincent Robert est historien, maître de conférences à l’Université Paris Sorbonne et membre du Centre d’Histoire du XIXème siècle. Son livre Le temps des banquets : politique et symbolique d'une génération, 1818-1848 (Publications de la Sorbonne, 2010) a reçu en 2011 le prix des Rendez-vous de l’Histoire de Blois.

Banquet du Château-Rouge (9 juillet 1847)
Banquet du Château-Rouge (9 juillet 1847)

Pour commencer, prenez place à la table de Jean-Claude Dreyfus . Il déballe sa bibliothèque cette semaine. Aujourd’hui, il nous lit un sketch de Raymond Devos, Dessus dessous.

Sur lePolaroid du jour apparaît un dépannage par téléphone.

Vers 16h50, nous écoutons un poème issu du recueil Ajoie de Jean Claude Pirotte, disparu le 24 mai dernier.

Programmation musicale

  • Thierry et Franck Sforza, Quand j'srai ptit (chant : Jean-Claude Dreyfus)

  • The War on drugs, Red eyes - Jean-Louis Murat, Ma république (paroles de Béranger, chansonnier du 19ème siècle)

  • A.Romano/L.Sclavis/H.Texie, Les petits lits blancs

Lectures

  • Journal du commerce , 1818, Le dîner de l'Arc-en-Ciel

  • Joseph de Maistre, Soirées de Saint-Pétersbourg

Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......