LE DIRECT

"Le style" (5/5): Quel style musical pour les années 2000? Carte blanche à Sophian Fanen

59 min
À retrouver dans l'émission

Nous avons confié la carte blanche du vendredi à Sophian Fanen. Journaliste culturel à Libération, il suit de près l’industrie musicale, les festivals et les impacts de la révolution numérique. Nous lui avons proposé de réfléchir à 5 styles musicaux apparus au cours des années 2000.

Sophian Fanen
Sophian Fanen Crédits : Radio France

Après avoir envisagé avec Pierre Bergounioux le style littéraire, inséparable des origines de l’écriture, comme l’expression d’un rapport de classe; après avoir tenté de mettre en mot le désir de style transparent de François Matton, après avoir entraperçu quelques couleurs et lignes de Mondrian, et désidéologisé le style vestimentaire de quelques jeunes parisiens, nous demandons à Sophian Fanen s’il est encore pertinent de parler de style musical, extrait à l’appui. Si tout style est une résultante de ce qui le précède, le début du 21ème siècle fait apparaitre des frontières moins nettes entre les styles musicaux, une créolité plus qu’un mélange, une discrétion plus qu’une célébrité sans borne ? Toujours est-il qu’à l’heure où s’ouvre à la Cité de la musique une exposition consacrée à la musique punk européenne, nous nous posons la question de l’émergence d'un style musical propre à ces quinze dernières années. Une question en forme de carte blanche proposé à Sophian Fanen, adjoint au service culture du journal Libération en charge du web et de la musique et animateur d'une émission de radio sur le net, le Musikistan.

Au menu de la carte blanche de Sophian Fanen

  • Songs Ohia, Not Just a Ghost's Hear t, sur "Ghost Tropic" (Secretly Canadian, 2000)

  • Orchestre du Baobab, Soldadi , sur "Pirates Choice" (World Circuit, réédition 2002) - Burial, Archangel , sur "Untrue" (Hyperdub, 2007)

  • DJ Mujava, Township Funk (Warp, 2008) - Caribou, Odessa , sur "Swim" (City Slang, 2010)

En attendant, on ne vous laissera pas partir sans une lecture de Romane Bohringer à porter contre vous ce week-end. Elle termine le déballage de sa bibliothèque avec un extrait de Si c’est un homme de Primo Levi.

Le Polaroïd du jour est une tempête.

Ensuite un dernier moment avec la poésie de Thierry Metz , avant de filer sur la route avec Julie Gacon.

Intervenants
  • Journaliste, co-fondateur du média en ligne LesJours.fr
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......