LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Les astres (3/5) : Deux astres se frôlant

58 min
À retrouver dans l'émission

Troisième moment d’une semaine qui gravite autour des astres. Avec notre invitée Dominique Bockelée-Morvan , astronome à l’Observatoire de Paris, nous faisons le « portrait » de la comète ISON qui a frôlé le soleil le 29 novembre dernier.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Après avoir écouté hier Benjamin Lazar déclamer le voyage sur la lune qu’imagine Cyrano de Bergerac en 1650, nous regardons aujourd’hui le ciel, et profitons des machines de l’observatoire pour observer les comètes. Elles ont toutes des noms, Halley, Hale-Bopp, Churyumov-Gerasimenko... ISON pour la dernière qui fit du bruit et une sorte de définition à l’indienne : « une boule de neige sale » (dirty snowball )… Ces corps incroyables ont aussi une chevelure, c’est ainsi que l’on nomme leur queue lumineuse, elle-même séparée en deux. ISON a été découverte en septembre 2012, et elle fut regardée de près au début de ce mois de décembre. Et pour cause, elle passait près du soleil, à une distance d'un peu mloins de 2 millions de kilomètres... ISON s'est finalement désagregée, qui sait ce que ses débris sont devenus?

Dominique Bockelée-Morvan est astronome, chercheuse au CNRS, à l’Observatoire de Paris-Meudon, elle nous éclaire sur l’origine, la vie et l’intérêt scientifique de l’étude des comètes.

La trajectoire de ISON
La trajectoire de ISON

Il avait dit : « Tel jour cet astre reviendra. » Quelle huée ! (...) Et l'on disait : « C'est lui ! » Chacun voulant punir L'homme qui voit de loin une étoile venir. C'est lui ! le fou ! (...) Et soudain, comme un spectre entre en une maison, Apparut, par-dessus le farouche horizon, Une flamme emplissant des millions de lieues, Monstrueuse lueur des immensités bleues, Splendide au fond du ciel brusquement éclaici ; Et l'astre effrayant dit aux hommes : « Me voici ! » Victor Hugo, La Comète (vers 1859)

in La Légende des Siècles

En attendant, nous revenons sur terre, dans la bibliothèque d’Elisabeth Vitali . Aujourd’hui, elle lit un extrait du récit autobiographique de Simone Signoret, La nostalgie n’est plus ce qu’elle était .

Sur l’image Polaroid du jour c’est une natte près du crâne.

Vers 16h50, nous n’avons point peur des ténèbres de Robert Desnos.

.
. Crédits : Radio France

Programmation musicale :

  • Sarah Vaughan,The Man I love (Gershwin Live)

  • Juana Molina, Ay no se ofendan

- Loïc Schild, Alternate Light

- Agnes Obel, Riverside

Archive INA:

- Youssouf Tata , ethnologue et historien malien: le mythe de la comète célébré depuis 5000 ans par certaines ethnies d'Afrique de l'Ouest (Culture matin, 14.03.1986, lors du passage de la comète de Halley , tous les 76 ans)

Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......