LE DIRECT

Les chiens (2/5) : Des chiens au travail

59 min
À retrouver dans l'émission

Deuxième moment d’une semaine que l’on traverse au milieu des chiens. Notre invité Sébastien Mouret est sociologue.Il consacre actuellement ses recherches au travail des animaux, en particulier au travail réalisé par les chiens de patrouille de la police nationale, ainsi qu’à celui accompli par les chiens de guides d’aveugle.

Sébastien Mouret
Sébastien Mouret

Epaulés par la génétique et l’archéologie, nous cherchions hier les origines de l’espèce canine, et c’est dans le loup que nous les avons trouvées. Le chien serait ce loup approprié, apprivoisé par l’homme entre - 38000 et - 13000 ans. Ces origines de l’espèce ne sont pas sans concerner notre question du jour sur le travail animal. Jusqu’où va cette appropriation citée hier par Christophe Hitte, et comment est-il possible de la réglementer ? La première déclaration des droits des animaux date de 1978. Pourtant le travail collectif est bien plus ancien. Si la police dispose de chiens à son service depuis les années 1920, si quelques milliers de chiens sont aujourd’hui au service de personnes malvoyantes, les chiens de bergers gèrent des troupeaux depuis des millénaires, tandis que l’armée, la mine, le spectacle « emploient » le chien depuis belle lurette. Le travailler animal est l’une des faces de la relation qui existe entre le chien et nous. Que dire de l’animal de compagnie, remède à la solitude, à certaines maladies ? Sebastien Mouret est sociologue. Ses travaux de recherche portent sur la morale dans les relations entre humains et animaux, domaine dans lequel il a publié Élever et tuer animaux (P.U.F 2012), un ouvrage qui éclaire les rapports entre amour et violence dans les relations de travail entre éleveurs et animaux d’élevage. Dans le cadre du programme ANR COW (coordonnée par Jocelyne Porcher), il consacre ses recherches à la place des émotions et sentiments dans le travail entre humains et animaux.

Auparavant, une comédienne nous ouvre sa bibliothèque, et la restitue par extraits. Isabelle Lafon nous fait partager ses goûts littéraires cette semaine. Aujourd’hui un extrait de l’Opoponax de Monique Wittig.

Sur le Polaroïd du jour, c’est une scène de boulevard.

Vers 16h50, nous entendrons un poème d’Antoine Mouton.

Programmation musicale :

  • Joan Baez, There but for fortune (chanson de Ochs Phil)

  • The Wooden Wolf, She is like a song

  • David Bowie, Soul love

.
.

Dessin de Pauline Semon © DR

Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......