LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

L'hiver (4/5): De l’appel de l’hiver 1954 au prolongement de la trêve hivernale

59 min
À retrouver dans l'émission

Quatrième moment d'une semaine consacrée à l'hiver avec Patrick Doutreligne, délégué général de la Fondation Abbé Pierre. Il y a 60 ans, le 1er février 1954, face à la rigueur extrême de l’hiver, l’Abbé Pierre lancait un appel à la solidarité pour les sans-abri qui provoqua un afflux massif de dons ("L'insurrection de la bonté" selon son expression). Le combat de l’abbé Pierre permet aussi l’adoption d’une loi interdisant l’expulsion de locataires pendant la période hivernale. Cet anniversaire est le prétexte pour évoquer plus globalement les diverses actualités de la question du logement (loi ALUR...).

Patrick Doutreligne
Patrick Doutreligne

Peu coutumiers des anniversaires, c’est pourtant aujourd’hui ce qui nous sert de prétexte à évoquer l’un des chantiers les plus délicats de la vie sociale en France : le logement. Hiver 1954, très rude, très froid: l’Abbé Pierre lance un appel sur les ondes de Radio Luxembourg interpellant l’Etat sur son refus d’accorder des aides à la construction de cités d’urgence. Il multiplie ensuite les appels à l’action publique en faveur des sans logis et des déshérités. Il est entendu par une partie de la population qui le rejoint dans un élan de solidarité. De là à dire qu’il a été entendu par les gouvernements successifs, c’est une autre histoire. Si le mal-logement est un mal sans saison, l’hiver semble le rendre plus criant, plus visible, plus urgent encore à solutionner. Qu’en est-il de la politique du logement en France ? Quelles volontés sont réellement mises en œuvre, notamment sur le plan de la construction de logements très sociaux ? Comment inscrire cette lutte dans une lutte nécessairement plus globale, qui inclue, entre autre, celle contre le chômage et l’exclusion.

Notre invité Patrick Doutreligne le délégué général de la Fondation Abbé Pierre.

Auparavant, c’est Anne Alvaro qui vous dévoile cette semaine quelques-uns de ses amours littéraires. Aujourd’hui on entend dans sa voix un extrait du Prélude de Pan de Jean Giono, nouvelle tirée du recueil Solitude de la pitié .

Sur le Polaroïd du jour apparait un entretien.

Vers 16h50, un nouveau poème de Charles Juliet nous est lu par Stéphane Varupenne de la Comédie Française.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Programmation musicale :

  • Chet Baker, Estate

- Mustang, Le sens des affaires

  • IAM, Habitude
Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......