LE DIRECT

Magie (1/5): Le magicien a disparu, pas l'illusion

55 min
À retrouver dans l'émission

Premier jour d'une semaine entièrement consacrée à la magie. Olivier Marboeuf, commissaire indépendant, auteur, illustrateur et critique, ouvre le bal en nous parlant de "Mandrake a disparu": une exposition présentée jusqu'au 25 mai à l'espace Khiasma (Les Lilas), lieu dont il est le directeur artistique. En faisant référence au dispositif du tour de magie, l'exposition énonce un espace et un régime particuliers de l'illusion.

Olivier Marboeuf
Olivier Marboeuf Crédits : Dupeyron

Dans la magie, une part de l’illusion procède du désir de voir. Du pacte qui existe entre celui qui regarde, l’œuvre ou l'objet, et l’artiste qui montre. Tout fane si ce désir fane. Si le pacte ne tient pas, la magie n’opère pas. Il y a un engagement, une croyance de celui qui voit. Faire disparaître le magicien, révéler l’illusion, n’empêche pas la croyance, voire cela la solidifie. Dans l’espace Khiasma, une dizaine d’œuvres se répondent, révèlent le truc, la cause après l’effet, et pour autant l’effet demeure, le mystère demeure, qui est au-delà de ce que l’on voit. Les œuvres travaillent toutes ce moment de l’apparition de l’image qui, fragile, est délicatement donnée ; le surgissement du souvenir, l’aveuglement, notre aveuglement: elles questionnent notre capacité à voir. Elles travaillent à accueillir le visible, comme l’invisible, comme l’entre-deux. Nous avons d'ailleurs découvert aujourd'hui que l’anagramme de Magie, c’est image. Olivier Marboeuf est le commissaire de l’exposition "Mandrake a disparu", qui réunit des œuvres de six artistes différents. L’exposition est visible jusqu’au 25 mai à l’Espace Khiasma qu'il dirige.

Notre invité Olivier Marboeuf ouvre cet après-midi une semaine consacrée à la magie, en évoquant les œuvres qu’il a rassemblées à l’occasion d’une exposition que l’on peut voir jusqu’au 25 mai à l'espace Khiasma, aux Lilas (93): "Mandrake a disparu". L’illusion dévoilée, le mystère demeure.

Exposition "Mandrake a disparu"
Exposition "Mandrake a disparu" Crédits : Espace Khiasma

En attendant, cette semaine, c’est la comédienne Brigitte Catillon qui déballe sa bibliothèque. Récemment, elle interprétait Michel Butor dans Nouveau Roman , une création théâtrale de Christophe Honoré. Elle choisit pour commencer un extrait de la correspondance à trois de Boris Pasternak, Marina Tsvetaieva et Reiner Maria Rilke. Ils s’écrivent tout l’été 1926, s’admirent, s’aiment, échangent. On écoute la première lettre de Tsvetaieva à Rilke.

L’image Polaroïd du jour est un tour de machine.

En fin d’émission, nous avons choisi les poèmes d’Henri Michaux pour coller à cette semaine peu rationnelle… et des textes de L'Espace du dedans .

Exposition "Mandrake a disparu"
Exposition "Mandrake a disparu" Crédits : Espace Khiasma

Programmation musicale

Bela Bartok, Concerto n° 2 pour violon

Valerie June, Hey

Kat Onoma, Magic

Radiohead, How to disappear completely

Autres extraits

La philosophe belge Isabelle Stengers répond à Ruth Stegassy (Terre à terre , France Culture, 02.05.2009)

Robert Bresson, à propos du cinématographe, l'art, le mystère, la suggestion, les effets et les causes

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......