LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Magie (3/5): Halluciné

59 min
À retrouver dans l'émission

Troisième temps de notre semaine magique, avec Jean-Charles Hue, réalisateur. A mi-chemin entre le documentaire et la fiction, il explore des territoires périphériques et hallucinés, à l'instar de sa quintologie de films sur Tijuana (Angel, Yvon, David y Angela, El Puma, El pero negro ), ou l'une de ses dernières oeuvres vidéo présentée à la galerie Michel Rein: Tijuana, Jaratelle, le Diable .

Jean-Charles Hue
Jean-Charles Hue Crédits : Dupeyron

Noire, blanche, étrange, pailletée, ou coupante. Jusqu’à vendredi nous défions l’illusion à la recherche du mystère. On dit magie, parce que l’on est bien en peine de trouver les bons mots, qu’il en faudrait trois pour chaque jour, et que nos thématiques ne valent que parce qu’elles sont chahutées, étirées, malaxées. Aujourd’hui le mot juste serait « quelque chose ». On dirait il y a « quelque chose » pas par paresse, mais par incapacité à dire autrement. Il y a quelque chose quand ce guérisseur touche cette femme. Il y a quelque chose quand cet homme parle de ce chien. Il y a quelque chose quand celui-ci touche ce couteau. Quand le couteau danse. Quand la femme danse. Quand le chien apparaît. Le cinéma contient sa part de magie. Ce cinéma là contient sa part d’hallucination. De vision. D’apparition. D’obsession. On peut sortir d’une salle obscure dans différents états. On peut en sortir par crainte d’être ensorcelé, pris par le charme. Bon ou mauvais. C’est presque ainsi que nous sommes sortis du cycle de projection « Le regard fertile » programmé au Musée de la chasse à Paris le mois dernier, où plusieurs courts métrages étaient projetés, pour une grande part tournés à Tijuana au Mexique. Jean-Charles Hue est cinéaste, plasticien. Ses expériences de vie creusent l’expérience artistique chez lui, et vice versa. En 2010 sortait son long métrage La BM du seigneur , et il permettait à un plus large public de découvrir sa démarche et son approche de la communauté yéniche.

Les deux pieds dans nos croyances, l’on se déshabille jusqu’à l’os, sous la caméra vertigineuse de Jean Charles Hue , notre invité aujourd’hui.

Laissons commencer l’heure par des mots. Nous explorons toujours la bibliothèque de la comédienne Brigitte Catillon . Elle nous lit un extrait du Dit du genji de Murasaki Shikibu, ce texte du XIème siècle relate la vie quotidienne d’un prince impérial, d’une beauté extraordinaire, poète accompli et charmeur de femmes… Intemporel !

L’image Polaroïd du jour est une lettre d’amour motivée à Sexy Sushi.

Vers 16h50, arrive un Poème du jour extrait du recueil L’espace du dedans d’Henri Michaux .

Programmation musicale

Hikaru Hayashi, L'île nue (B.O du film)

Sexy Sushi, Je refuse de travailler

Frank Sinatra, The way you look tonight

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......